En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9012-ALEHEN-032 - H/F « Fellowships des 2 infinis » (Physique Nucléaire Expérimentale)

H/F « Fellowships des 2 infinis » (Physique Nucléaire Expérimentale)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 22 août 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR9012-ALEHEN-032
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : lundi 1 août 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 800 à 3 900 €
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le chercheur/la chercheuse postdoctoral fera partie de l'équipe d'IJCLab responsable du développement et de la gestion des activités de recherche gSPEC/DESPEC, réalisées en collaboration avec GSI/FAIR, sur les mesures des moments nucléaires, des isomères nucléaires et de la spectroscopie après décroissance. Il/elle travaillera avec des chercheurs de l'équipe NEXT du Pôle de Physique Nucléaire d'IJCLab, dans le cadre de la recherche et du développement de nouvelles instrumentations liées au GSI/FAIR, et de la réalisation de mesures de spectroscopie de pointe pour le projet NUSTAR. Le chercheur sera membre du partenariat de collaboration entre l'IN2P3/CNRS et le GSI/FAIR, lié à NUSTAR.

Activités

Le/la post-doctorant(e) sera en charge de la conception, des simulations et des tests des premiers prototypes du système de détection du nouvel appareillage expérimental.
Il/elle doit participer activement aux préparations et à la conduite des expériences de physique prévues et des mesures de test, et également effectuer l'analyse des données sur les données pertinentes, publier et présenter les résultats.
Le chercheur/la chercheuse sera également impliqué dans d'autres activités de l'équipe liées à la spectroscopie retardée et des isomères sur d'autres sites expérimentaux.

Compétences

Le/la candidat(e) doit être titulaire d'un doctorat en physique nucléaire expérimentale et posséder des compétences de recherche, attestées par au moins une publication en physique et/ou instrumental, par ex. en tant que premier/deuxième auteur, lié à la physique nucléaire expérimentale et/ou aux nouveaux développements. D'autres critères essentiels pour ce poste sont une expérience avec des simulations informatiques GEANT4, analyse de données avec ROOT, de connaissances en spectroscopie nucléaire, et idéalement, en moments nucléaires. Un avantage serait également la connaissance des techniques de détection et instrumentation utilisées en physique nucléaire expérimentale et une expérience dans les développements de détecteurs/électroniques. Il est important que le/la candidat(e) ait une attitude très positive pour travailler en équipe, soit autonome et maîtrise très bien l'anglais parlé et écrit.

Contexte de travail

Le Laboratoire Irène Joliot-Curie de Physique des 2 Infinis (IJCLab) est un laboratoire UMR du CNRS/IN2P3, de l'Université Paris-Saclay et de l'Université de Paris. Il est situé sur le campus de l'Université Paris-Saclay à Orsay, à 20 km au sud de Paris, et facilement accessible par RER. IJCLab est né en 2020, fusionnant cinq unités scientifiques (CSNSM, IMNC, IPN, LAL, LPT). Le personnel est composé de près de 560 permanents (340 ingénieurs, techniciens, administratifs, 220 chercheurs) et d'environ 200 chercheurs non permanents, dont 120 doctorants. Les thèmes de recherche du laboratoire vont de la physique nucléaire, la physique des hautes énergies, la physique théorique, les astroparticules, l'astrophysique, la cosmologie et les accélérateurs de particules à l'énergie, l'environnement et la santé. IJCLab dispose de capacités techniques très importantes dans tous les domaines majeurs nécessaires à la conception, au développement et à la mise en œuvre de dispositifs expérimentaux pour son activité scientifique et ses complexes d'accélérateurs, ainsi qu'à la conception et au développement d'instruments dans le monde entier.

Contraintes et risques

Des déplacements au complexe GSI/FAIR en Allemagne, en France et à l'étranger sont à prévoir.
L'autorisation nécessaire de travail aux rayonnements ionisants (catégorie B) sera obtenue pendant le période de recrutement.

Informations complémentaires

Déposer lettre de motivation et CV (sans aucune rupture de date) faisant apparaître les diplômes, les titres et travaux et l'expérience professionnelle y compris une liste de publications.
Le poste étant situé dans une ZRR (zone à régime restrictif), le recrutement est conditionné par l'obtention d'un avis favorable du HFSD. En conséquence, la date de prise de fonction est précisée à titre indicatif et pourra être reportée.

On en parle sur Twitter !