En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9012-SOPHEB-060 - Chercheur en astrophysique multi-messagers H/F

Chercheur en astrophysique multi-messagers H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mardi 23 avril 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Chercheur en astrophysique multi-messagers H/F
Référence : UMR9012-SOPHEB-060
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : mardi 2 avril 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2992,93 et 4204,22 € brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Interactions, particules, noyaux du laboratoire au cosmos

Missions

Le post-doctorant fera partie de l’équipe Ondes Gravitationnelles (OG) au sein du pôle Astroparticules, Astrophysique et Cosmologie (A2C) du laboratoire IJCLab. Il/Elle travaillera au développement et à l’optimisation de méthode de suivi multi-messagers en lien avec les détecteurs d’ondes gravitationnelles ou neutrinos ainsi que les observatoires électromagnétiques comme GRANDMA, CTA, SVOM, LSST, …

Activités

Les détecteurs d’ondes gravitationnelles commencent la seconde moitié de la prise de données O4 pour une durée de 9 mois et prépareront ensuite la prise de données O5 qui débutera à l’horizon 2027. Dans le même temps les détecteurs neutrinos IceCube et KM3NET continueront leur prise de données. Dans le spectre électromagnétique, l’observatoire CTA continuera son développement dans les prochaines années, le satellite SVOM sera lancé en juin 2024 et le télescope LSST commencera sa prise de données scientifique au premier semestre 2025.
La très grande diversité d’observatoires disponibles dans les prochaines années oblige à repenser les stratégies de suivi des sources astrophysiques multi-messagers, sujet sur lequel le groupe Ondes Gravitationnelles de L’IJCLab est fortement impliqué comme pour le réseau GRANDMA mais également la mission SVOM ou le développement de filtres scientifiques au sein du système d’alertes Fink. La personne recrutée participera à cet effort et à la validation des différentes possibilités ainsi qu’à l’exploitation scientifique des résultats obtenus au sein de ces différents consortiums.

Compétences

Les candidats doivent posséder un doctorat dans le domaine de la physique. Une bonne maîtrise de langages de programmation en Python ou C++ est recommandée. Une bonne maîtrise de l'anglais parlé et écrit (C1) est requise.

Contexte de travail

Le Laboratoire de Physique des 2 Infinis Irène Joliot-Curie est un laboratoire de physique étudiant les deux infinis sous tutelle du CNRS, de l'université Paris-Saclay et de l'université de Paris, né en 2020.
Les thèmes de recherche du laboratoire sont la physique nucléaire, la physique des hautes énergies, les astroparticules et la cosmologie, la physique théorique, les accélérateurs et les détecteurs de particules ainsi que les recherches et développements techniques et applications associées pour l'énergie, la santé et l'environnement.
La structure dispose de capacités techniques très importantes (environ 280 ingénieurs et techniciens) dans tous les grands domaines requis pour concevoir, mettre au point et en œuvre les dispositifs expérimentaux nécessaires à son activité scientifique : mécanique, électronique, informatique, instrumentation, techniques d'accélération et des techniques de la biologie. Ces forces techniques représentent un atout de premier plan pour la conception, le développement et l'utilisation des instruments nécessaires (accélérateurs et détecteurs). La présence des infrastructures de recherche et des plateformes technologiques rassemblées sur le site du laboratoire constitue également un atout majeur. Enfin, environ 90 ITA des services administratifs et support travaillent aux côtés des scientifiques et ingénieurs.
IJCLAB fonde sa politique de recrutement sur la promotion de l'égalité, de la diversité et de l'inclusion. Valeurs essentielles, elles permettent le développement professionnel des agents, véritables acteurs d'une réussite collective, mais également le développement du laboratoire lui-même.


Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

Des déplacements de courte durée en France et à l'étranger sont à prévoir.

Informations complémentaires

Déposer lettre de motivation et CV sans aucune rupture de date faisant apparaître les diplômes, les titres et travaux et l'expérience professionnelle.
Date limite de réception des candidatures : 30/04/2024
Le poste étant situé dans une ZRR (zone à régime restrictif), le recrutement est conditionné par l'obtention d'un avis favorable du HFSD. En conséquence, la date de prise de fonction est précisée à titre indicatif et pourra être reportée.