En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR2940-NATBOU1-008 - Assistant en instrumentation scientifique et techniques expérimentale(H/F)

Assistant en instrumentation scientifique et techniques expérimentale(H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR2940-NATBOU1-008
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mercredi 11 juillet 2018
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 8 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 1913 et 2143 euros brut selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+2
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Etude et réalisation de dispositifs expérimentaux innovants, d'appareillages de mesures physiques spécifiques et d'ensembles mécaniques, fonctionnant en environnement cryogénique et/ou sous (ultra) vide, sous champ magnétique, pouvant inclure de l'optique et adaptés aux mesures de haute sensibilité.
Participation à leur montage et leur mise au point en collaboration avec les agents du pôle.
Mise en œuvre de modifications ou d'évolutions d'appareillages existants.
Suivi des dispositifs et intervention technique en fonction des besoins des équipes de recherche.
Maintenance préventive et réparation.

Activités

L'assistant/e ingénieur en instrumentation scientifique et techniques expérimentales travaillera sur des projets instrumentaux depuis la définition du cahier des charges jusqu'à leur réalisation et mise en service. Il/elle s'implique dans les nouveaux projets afin de proposer des solutions viables et performantes en discussion/interaction avec le chercheur/IT demandeur. L'implication peut prendre la forme d'une affectation à temps partiel sur des projets définis. Il/elle travaille en collaboration étroite au sein du pôle, afin de bénéficier et aussi de transmettre des compétences complémentaires.

Sur la base des besoins exprimés par des équipes de recherche et des pôles technologiques du laboratoire:
- il/elle définit tout ou une partie du cahier des charges.
- il/elle conduit la conception en recherchant des solutions techniques adaptées, calcule si nécessaire les caractéristiques des divers composants, modélise et dimensionne sur un poste de D.A.O. tout ou partie de l'appareil. Il/elle prend aussi en compte les contraintes liées aux matériaux et procédés d'obtention des pièces.
- il/elle supervise la réalisation au sein du laboratoire et/ou auprès de sous-traitants pour tout ou partie des pièces.
- il/elle peut être amené/e à fabriquer des pièces mécaniques simples liées au projet.
- il/elle participe à l'intégration et au montage des dispositifs.
- il/elle valide les phases de tests et contribue à l'exploitation des résultats qualifiant les dispositifs pour leur utilisation.
- il/elle prend en charge le suivi et l'optimisation de ces dispositifs.

Compétences

Au sein du pôle Ingénierie Expérimentale, l'assistant(e) ingénieur, qui aura le goût du travail minutieux et rigoureux, apportera un savoir-faire pluri-technologique et des compétences adaptées au développement d'une instrumentation scientifique se déclinant sous forme de prototypes opérationnels :
- bonnes connaissances en mécanique et en électrotechnique
- notions de base dans différents domaines de la physique permettant le dialogue avec les équipes de recherche
- connaissance générale des techniques de mesure physique et de leur métrologie
- maîtrise des bases du dessin industriel, notamment des normes de représentation
- maîtrise d'un logiciel de DAO (actuellement CATIA V5 est utilisé au laboratoire)
- connaissances de base en fabrication mécanique, pour l'utilisation de machines-outils traditionnelles et des interventions simples
- lecture et compréhension de l'anglais (équivalent niveau B1), permettant de comprendre des documentations ou articles techniques, et de communiquer avec des utilisateurs
- aptitudes relationnelles, à dialoguer avec les utilisateurs et les équipes de travail, à rendre compte et à communiquer ;
- sens du travail en équipe
- autonomie et prise d'initiative.
La prise de fonction pourra s'accompagner de formations techniques spécifiques liées aux techniques et aux activités propres du laboratoire.

Contexte de travail

L'Institut Néel développe une instrumentation scientifique de pointe qui le positionne très favorablement dans différents domaines de recherche et lui confère une forte visibilité, illustrée par exemple par son implication dans des missions aérospatiales internationales ou le développement de nouvelles générations de cryostats. Le laboratoire bénéficie des compétences de 130 ingénieurs et techniciens, répartis au sein de 18 pôles et services, et dont le travail est la clef de voûte sur laquelle repose l'activité de 170 chercheurs et enseignants chercheurs et des 160 étudiants et post-doctorants qu'ils encadrent.

L'assistant(e) ingénieur rejoindra le pôle technologique « Ingénierie Expérimentale », qui est composé de 8 agents. Ce pôle a trois missions principales : la gestion d'une plateforme de magnétométrie, la prise en charge d'instrumentation et le développement d'appareillages de mesures physiques spécifiques, et la conduite d'un atelier de mécanique. Les agents du pôle contribuent pour la plupart à deux de ces missions.
Le pôle assure le dépannage des équipements des équipes de recherche et pôles technologiques. Il assure par ailleurs une activité de conseil technique et s'appuie sur l'atelier central au sein du laboratoire (service SERAS) ou en externe sur des entreprises de sous-traitance mécanique.

La plateforme magnétométrie offre 7 appareils en libre-service pour une soixantaine d'utilisateurs, et permet le développement d'instruments de mesures originaux, répondant à des besoins plus spécifiques. Les thématiques scientifiques des 7 équipes scientifiques et 3 pôles techniques qui ont recours aux expertises, services, et réalisations techniques du pôle « Ingénierie Expérimentale » sont en forte progression, stimulées par des financements sur contrat obtenus régulièrement et par de nombreuses collaborations. La qualité du travail du pôle se traduit directement par des résultats scientifiques marquants ces dernières années, publiés dans des revues scientifiques prestigieuses, qui ont par exemple exploité les nouvelles générations de réfrigérateurs à dilution inversés appelés « SIONLUDI ».

On en parle sur Twitter !