En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5821-CHRVEL-097 - Ingénieur d'études pour la conduite de l'accélérateur du LPSC et le développement du contrôle commande (H/F)

Ingénieur d'études pour la conduite de l'accélérateur du LPSC et le développement du contrôle commande (H/F)


Date Limite Candidature : lundi 30 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5821-CHRVEL-097
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : lundi 19 juillet 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2088.66 eruos brut mensuel (experience entre 0 et 2 ans souhaité)
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Assurer la conduite de l'accélérateur de production de neutrons pour les différents utilisateurs.
Intervenir dans la préparation des expériences (préparation de matériel, montage, démontage, accueil des équipes) et dans la maintenance de l'accélérateur (système de vide, mécanique et électronique). Effectuer des développements dans le domaine du contrôle-commande pour améliorer le fonctionnement de l'accélérateur.

Activités

-Procéder à la conduite de l'accélérateur à l'aide du système de pilotage à distance
-Participer au développement du nouveau contrôle-commande de l'accélérateur
-Assurer le suivi des paramètres de fonctionnement de l'accélérateur
-Appliquer et faire appliquer les règles de sécurité liées à l'environnement de l'accélérateur
-Participer à l'installation des expériences de physique et du matériel pour les irradiations
-Participer aux maintenances de l'accélérateur

Compétences

Compétences principales :
- Connaissances de physique générale (niveau BAC+2)
- Connaissances en programmation (JAVA, C++, PYTHON…)
- Connaissances en automatisme
- Connaissances en bureautique (maîtrise de Word et Excel), environnement linux
- Connaissance de l'anglais technique

Compétences associées :
- Capacité à travailler en équipe
- Rigueur dans le suivi des procédures et la rédaction des comptes rendus
- Bon relationnel (accueil d'utilisateurs)
- Des connaissances instrumentation et électronique serait un plus
- Des connaissances en programmation FPGA serait un plus

Formations réalisées en internes pour le poste :
- Conduite et fonctionnement de l'accélérateur GENEPI2
- Sécurité et radioprotection
- Formation EPICS

Contexte de travail

Le laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble (LPSC) (http://lpsc.in2p3.fr) est une unité mixte de recherche associant le CNRS-IN2P3, l'Université Grenoble Alpes (UGA) et l'école Grenoble INP, pour un effectif moyen d'environ 230 personnes.
L'Ingénieur(e) d'Etudes sera affecté́(e) au Pôle Accélérateurs et Sources d'Ions, composé de 20 agents du LPSC, qui mène de la R&D sur les accélérateurs de particules et les sources d'ions à la résonance électronique cyclotronique. Il/elle sera rattaché(e) à la responsable du pôle et travaillera en collaboration directe avec le responsable et les membres de l'équipe de la plateforme GENESIS. La personne pilotera des dispositifs expérimentaux complexes faisant appel aux différentes technologies des accélérateurs et sources d'ions (technologies du vide, haute tension, transport de faisceau, diagnostics, système de commande-contrôle, …). Il/elle bénéficiera d'un contexte de travail dynamique sur un projet d'ampleur nationale.

Contraintes et risques

L'accélérateur de la plateforme est exploité à l'intérieur d'une casemate blindée qui a pour but d'assurer la radioprotection des personnes. En effet, le fonctionnement de l'accélérateur produit des rayonnements ionisants pouvant activer les équipements présents. L'accès à cette installation est donc soumis à des contraintes de sécurité spécifiques, pour lesquelles la personne recrutée recevra une formation adaptée.

On en parle sur Twitter !