En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5814-CLABOM-022 - Chef de projet et expert en infrastructure (H/F)

Chef de projet et expert en infrastructure (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5814-CLABOM-022
Lieu de travail : ANNECY LE VIEUX
Date de publication : lundi 17 juin 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2399,48 et 3072,01 € bruts par mois, selon expérience.
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

En tant que chef.e de projet et expert.e en infrastructure vous aurez à développer la plateforme MUST, labellisée CNRS, mésocentre de calcul et de stockage, nœud Tier-2 pour le traitement des données du collisionneur LHC du CERN, nœud de la grille européenne EGI et centre de calcul pour les laboratoires de l ' Université Savoie Mont Blanc.
Vous intégrerez le service informatique, vous serez amené.e à mener et encadrer des études technologiques liées à l'évolution de services existants ou à la création de nouveaux services innovants en lien avec des projets européens, avec la grille de traitement des données du LHC du CERN ou dans le cadre de développement de solutions d'infrastructure pour les expériences du laboratoire. Votre rôle sera ensuite d'en assurer le déploiement, l'optimisation et l'évolution.

Activités

En tant que membre du service informatique:
- Diriger et participer à des groupes de travail sur de nouveaux projets technologiques en vue de faire évoluer les services existants ou d'ouvrir de nouveaux services innovants.
- Définir, implémenter et exécuter des benchmarks pour les nouveaux services.
- Participer à des développements logiciels dans le cadre de la fourniture de nouveaux services.
- Réaliser les études d'impact, le dimensionnement et le chiffrage des solutions préconisées et leur cohérence avec l'architecture existante.
- Élaborer et piloter le déploiement des solutions retenues, rédiger les procédures d'exploitation associées, former ses collègues et assurer les évolutions.
- Présenter, diffuser et valoriser les développements effectués ou de nouveaux services du mésocentre et apporter un support avancé aux utilisateurs si nécessaire.

Compétences

- Maîtrise de l'architecture et de l'environnement technique systèmes et réseaux de ferme de calcul sous LINUX , en environnement distribué et dans un contexte de gestion de données avancé.
- Connaissance avancée des outils de script : python, bash, perl.
- Connaissance d'outils d'analyse de performance.
- Connaissance d'un langage des programmations python et C++.
- Savoir assurer une veille technologique ;
- Anglais technique, compréhension et expression orale et écrite : niveau 2 (contexte international).
- La connaissance des logiciels de grille EGI ou WLCG , ou de technologies innovantes telles le Cloud, certaines solutions de l'écosystème BigData ou les containers serait un plus.

Savoir-faire
- Animer un groupe de travail.
- Présenter le travail de l'équipe en anglais lors de conférences internationales.

Savoir-être
- Rigueur, créativité et sens de l'innovation.
- Bonnes compétences relationnelles, capacité à travailler en équipe.

Le candidat doit posséder un diplôme d'ingénieur de grandes écoles de l' Etat ou des établissement assimilés figurant sur la liste des écoles habilités à délivrer un titre d'ingénieur diplômé ( cf : arrêté du 24/02/2011).

Contexte de travail

Créé en 1976, le LAPP est l'un des 19 laboratoires de l'Institut de Physique Nucléaire et de Physique des Particules (IN2P3). Il compte près de 140 chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, techniciens, administratifs, étudiants et visiteurs étrangers. Les travaux menés au LAPP ont pour but l'étude de la physique des particules élémentaires et de leurs interactions fondamentales, ainsi que l'exploration des connexions entre l'infiniment petit et l'infiniment grand. Le LAPP est impliqué dans les expériences du LHC (ATLAS, LHCb), celles des neutrinos (SuperNémo, STEREO, LBNO, ..), d'astrophysique (HESS, CTA) ou des ondes gravitationnelles (Virgo). La localisation du laboratoire à 50 kms du CERN, et la présence d'un laboratoire de physique théorique dans les mêmes locaux, en font un laboratoire très attractif pour tous les scientifiques de ce domaine de recherche. Le LAPP héberge également un mésocentre de calcul et de stockage de taille intermédiaire mais qui contribue de manière significative aux traitement de données des grandes expériences de physique telles ATLAS, LHCb ou CTA.

Contraintes et risques

Déplacements : des déplacements de courtes durées sont à prévoir en France et à l'étranger

On en parle sur Twitter !