En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Contrat doctoral en synthèse macromoléculaire utilisant les carbènes comme briques de base (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5629-DANTAT-002
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : vendredi 30 août 2019
Nom du responsable scientifique : Daniel TATON
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 2 décembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Les carbènes singulets ont connu des développements considérables lors des deux dernières décennies en chimie: en tant que ligands de métaux de transition et comme catalyseurs en chimie (macro)moléculaire. En tant que monomères, en revanche, ils n'ont suscité que peu d'attention. Nous proposons ici de nouvelles approches méthodologiques en synthèse macromoléculaire, en exploitant la réactivité de bis-carbènes particuliers, dans des réactions élémentaires : dimérisation, coordination carbène-métal, et insertion de carbène avec des partenaires difonctionnels. Un objectif tout au long du projet est de rationaliser les effets d'une variation structurale des carbènes et des conditions expérimentales sur les résultats de la réaction et d'élucider les mécanismes de réaction sous-jacents.
Les expériences de polymérisation, de post-modification chimique des polymères préformés, la caractérisation des polymères et la valorisation de certains composés seront réalisées au LCPO. Les propriétés des polymères seront modulées en variant la structure des bis-carbènes de départ, grâce à l'utilisation d'une large gamme de substrats.
Le(la) doctorant(e) bénéficiera d'un environnement unique dans le cadre de ce projet avec des collaborations avec des collègues en chimie moléculaire (ISM, Bordeaux) et en chimie théorique (IPREM, Pau).

Contexte de travail

Le Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques (LCPO) est une unité mixte de recherche rattachée au CNRS, à l'Université de Bordeaux et à l'Institut Polytechnique de Bordeaux (http://www.lcpo.fr) . Le LCPO est composé de 4 équipes de recherche et comprend près de 150 personnes, incluant environ 50 personnels permanents.

Fort d'une expérience de plus de 30 ans en chimie des polymères, les recherches du LCPO visent à :
- mettre au point des méthodologies innovantes de synthèse de précision des polymères, en utilisant notamment des approches biomimétiques et/ou relevant des principes de la chimie verte
- développer des matériaux polymères fonctionnels par ingénierie macromoléculaire et auto-assemblage, notamment dans les domaines des matériaux renouvelables, de la santé et de l'énergie
- établir des liens pérennes avec le monde socio-économique.


Le travail de l'agent recruté sera réalisé au sein de l'équipe 1 du LCPO.


L'équipe 1, intitulée « Catalyses et Ingénierie de Polymérisation », est dirigée par Daniel Taton. L'équipe développe des stratégies alternatives pour la synthèse de polymères « sur mesure » avec comme orientations principales :
- la conception de systèmes d'activation ou de catalyse pour des réactions de polymérisation hautement sélectives
- l'élaboration de nano-réacteurs catalytiques recyclables et bio-inspirés opérant en milieu aqueux
- l'ingénierie de polymères, de nanoparticules ou de nanostructures pour des fonctions et applications ciblées.

On en parle sur Twitter !