En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse Chimie des Polymères (H/F): Polyaddition Carbonate-Amine Photo-Induite pour la Synthèse sur Demande de Polyuréthanes Sans Isocyanate

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 26 avril 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Thèse Chimie des Polymères (H/F): Polyaddition Carbonate-Amine Photo-Induite pour la Synthèse sur Demande de Polyuréthanes Sans Isocyanate
Référence : UMR5629-THOVID-015
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : lundi 26 février 2024
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 2 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel
Section(s) CN : Matière molle : synthèse, élaboration, assemblages, structure, propriétés, fonctions

Description du sujet de thèse

La photopolymérisation est l'une des technologies les plus prometteuses pour la fabrication avancée de polymères. C'est une méthode flexible qui répond aux dernières demandes de l'industrie 4.0, notamment avec la percée de l'impression 3D par stéréolithographie (SLA, DLP). Si le domaine a longtemps été dominé par la chimie radicalaire, il connaît actuellement un regain d'intérêt pour les photo-polymérisations par étapes basées sur des réactions sans radicaux. Dans ce contexte scientifique passionnant, l'idée du projet PICADDILY est de développer une réaction de photo-polyaddition permettant la synthèse de Polyuréthanes Sans Isocyanate (NIPUs). La polyaddition de carbonates cycliques à 5 chaînons (5CC) et d'amines est sans doute la réaction la plus prometteuse pour la synthèse de NIPUs. Mais l'étude de la réaction 5CC-amine a toujours été limitée à des approches thermo-activées. L'idée ici est d'introduire la chimie 5CC-amine dans le domaine de la photochimie. Une boîte à outils de monomères et de photocatalyseurs sur mesure sera conçue pour relever ce défi. Ce projet multidisciplinaire se situe aux frontières de la photochimie, de la science des polymères et de la technologie de l'impression 3D. Il a l'ambition de produire des articles de recherche à fort impact et est entièrement financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Contexte de travail

Le candidat travaillera au sein du Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques (LCPO), l'un des principaux centres de recherche sur les polymères en France, situé sur le campus de l'Université de Bordeaux. Les activités de recherche du laboratoire couvrent toute la gamme de la science moderne des polymères. Elles visent la conception de polymères fonctionnels à haute valeur ajoutée et l'étude de leurs propriétés macroscopiques pour des applications ciblées, en particulier dans les domaines des sciences de la vie, de l'énergie et du génie chimique. Le LCPO offre un lieu de travail stimulant à tous ceux qui souhaitent acquérir une formation de haut niveau en chimie des polymères.

Contraintes et risques

NA

Informations complémentaires

NA