En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse Chimie des Polymères (H/F): Synthèse en flux de prépolymères photo-réticulables et moussables

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 17 avril 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Thèse Chimie des Polymères (H/F): Synthèse en flux de prépolymères photo-réticulables et moussables
Référence : UMR5629-THOVID-016
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : mercredi 27 mars 2024
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 2 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : La rémunération est d'un minimum de 2135,00 € mensuel
Section(s) CN : Matière molle : synthèse, élaboration, assemblages, structure, propriétés, fonctions

Description du sujet de thèse

Ce projet de doctorat fait partie d'un Programme de Recherche Prioritaire (PEPR) de l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) appelé GreenFOAM dont le but est d'aider à accélérer la découverte de mousses polymères haute performance plus éco-responsables pour l'industrie. Chaque année, plus de 600 000 tonnes de mousse sont produites pour la literie, les meubles, les sièges, les articles de sport, etc. Une transition dans cette industrie à travers le développement de (pré)polymères durables (biosourcés, dégradables) qui ne sont pas nocifs pour la santé, et obtenus selon des méthodologies plus respectueuses de l'environnement est donc nécessaire. Dans ce contexte, le projet GreenFoam propose de mettre en œuvre une approche scientifique combinant l'ingénierie macromoléculaire à haut débit, la simulation numérique et l'intelligence artificielle pour accélérer la découverte de mousses plus éco-responsables.
Le doctorant recruté travaillera au sein d'un consortium de 5 laboratoires (voir ci-dessous) en collaboration avec 4 autres doctorants. Son rôle spécifique sera de synthétiser des pré-polymères pouvant être mis en œuvre dans la fabrication additive (impression 3D) et moussés pour produire des mousses selon des méthodologies éco-responsables. Les synthèses seront réalisées en flux continu pour accélérer le criblage des caractéristiques des pré-polymères (par exemple, le poids moléculaire, la fonctionnalité, etc.) et l'étude de leur impact sur les propriétés des mousses résultantes.

Contexte de travail

Le doctorant travaillera au sein du Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques (LCPO), l'un des centres de premier plan en science des polymères en France, situé sur le campus de l'Université de Bordeaux. Les activités de recherche du laboratoire couvrent toute la gamme de la science moderne des polymères. Il vise à la conception de polymères fonctionnels à forte valeur ajoutée et à l'étude de leurs propriétés macroscopiques pour des applications ciblées, notamment dans les domaines des sciences de la vie, de l'énergie et du génie chimique. Le LCPO offre un environnement stimulant pour quiconque souhaite acquérir une formation de haut niveau en chimie des polymères.
Le travail sera mené en collaboration avec l'Institut de Science des Matériaux de Mulhouse (IS2M), l'Institut de Recherche en Informatique, Mathématiques, Automatique et Signal (IRIMAS, Mulhouse), l'Institut Charles Sadron (ICS, Strasbourg) et le Laboratoire des sciences de l'ingénieur, de l'informatique et de l'imagerie (Icube, Strasbourg).

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

Rien à signaler