En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7290-STEDUF-014 - Ingénieur d'études en production, traitement, analyse de données et enquêtes (H/F)

Ingénieur d'études en production, traitement, analyse de données et enquêtes (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7290-STEDUF-014
Lieu de travail : MARSEILLE 02
Date de publication : mercredi 6 novembre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 9 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 000 et 2 200€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Les missions sont les suivantes:
- conception et création d'expériences de psychologie cognitive, programmation et mise en place de celles-ci
- accueil de participants, passation d'expériences
- création de corpus de texte
- analyses de données des expériences et des corpus
- mise en forme des résultats

Activités

Les activités sont les suivantes:
- gestion des études de psychologie cognitive (lecture chez l'enfant)
- testing des participants aux expériences
- analyse de données et compte-rendu

Compétences

- Expérience/formation en psychologie cognitive indispensable
- utilisation du Pack Microsoft Office,
- facilité de rédaction en français et en anglais
- maîtrise de la programmation informatique (logiciels expérimentation comme OpenSesame ou EPrime, R, MATLAB, PYTON)
- connaissances/expérience en analyse de données

Contexte de travail

La personne recrutée travaillera dans une équipe d'une dizaine de collaborateurs constituée autour d'un projet de recherche financé par l'ERC dirigé par Jonathan Grainger (ERC Advanced Grant "Traitement orthographique parallèle et lecture"). Le poste est d'une durée fixe de 9 mois non-renouvelable.

Le Laboratoire de Psychologie Cognitive est un département de recherche prospère avec plus de 20 chercheurs à plein temps et des professeurs d'université travaillant dans divers domaines de la psychologie cognitive et est situé au campus Saint-Charles de l'Université d'Aix-Marseille, dans le centre de Marseille. Il fait partie d'un grand et prestigieux institut de recherche interdisciplinaire pour la langue, la communication et le cerveau (ILCB), qui regroupe des psychologues, des neuroscientifiques, des linguistes et des informaticiens pour mieux comprendre tous les aspects du traitement du langage.

Pour toute demande d'information supplémentaire, les candidats sont invités à prendre contact avec l'équipe de recherche avant le dépôt de candidature formel.

Informations complémentaires

Parallel Orthographic Processing and Reading

The project centers on a new computational model, the POP-R model, that implements two original, and apparently contradictory, hypotheses with respect to the processing of orthographic information spanning several words during silent reading for meaning: 1) orthographic information spanning several words is processed in parallel and integrated within a single pool of location-invariant orthographic representations; 2) readers process multiple word identities in parallel and keep track of the positions of these words by associating word identities with spatiotopic locations in short-term memory. The apparent contradiction is solved in POP-R by the triangular connectivity between gaze-centered letter detectors, spatiotopic word identities, and location-invariant orthographic representations. Evidence in favor of the first hypothesis has been obtained with a novel Flanking Letters Lexical Decision task. The second hypothesis predicted the existence of a sentence superiority effect in a novel Rapid Parallel Visual Presentation paradigm, for which we have preliminary evidence. Other key predictions of the POP-R model will be tested in behavioral experiments using these new techniques, and EEG and MEG recordings will be used to specify the spatio-temporal dynamics of the neural processes underlying orthographic pooling and parallel word identification. Experiments with primary school children will plot the developmental trajectory of these processes, and sentence reading experiments measuring eye-movements and ERPs will be used to further test the model. The project incorporates both theoretical and methodological innovation within a novel perspective on reading that places orthographic processing at the very heart of the reading network. This new perspective is expected to facilitate the integration of knowledge concerning low-level visual processing and eye-movement control with higher-level semantic and syntactic processing during silent reading for meaning.

https://cordis.europa.eu/project/rcn/212046_en.html

On en parle sur Twitter !