En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9012-ALEHEN-033 - Chercheur/Chercheuse postdoctoral(e) dans le développement des cellules à gaz pour la spectroscopie laser des radionucléides (H/F)

Chercheur/Chercheuse postdoctoral(e) dans le développement des cellules à gaz pour la spectroscopie laser des radionucléides (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 13 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR9012-ALEHEN-033
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : jeudi 1 septembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2793 € et 3946 € selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le post est dédié à la recherche en physique nucléaire de basse énergie au sein de l'installation S3 en utilisant des cellules à gaz pour confiner des isotopes radioactifs et la spectroscopie laser pour sonder leur structure. S3 est un séparateur de produits de fusion-évaporation de nouvelle génération actuellement en construction au laboratoire SPIRAL2 de GANIL. La recherche est liée à la Ligne de Basse Energie de S3 (S3-LEB), qui arrêtera et neutralisera les radio-isotopes dans une cellule à gaz d'argon et les extraira dans un jet supersonique où la spectroscopie d'ionisation résonnante par laser sera effectuée. L'installation S3-LEB est actuellement testée hors ligne au laboratoire LPC de Caen, avant son installation à S3. En parallèle de cette phase de mise en service, un nouveau projet ANR baptisé FRIENDS3 (Fast Radioactive Ion Extraction and Neutralization Device for S3) a été lancé à l'IJCLab pour développer des technologies de cellules à gaz permettant une extraction rapide et une neutralisation efficace et donnant accès aux noyaux les plus exotiques produits par S3. Le projet vise à concevoir, construire et exploiter un banc d'essai pour effectuer des mesures hors ligne de l'extraction et de la neutralisation rapide d'ions. Le banc d'essai sera conçu à l'IJCLab et installé au GANIL où il sera couplé au système laser Ti:sa GISELE. Le chercheur/ la chercheuse rejoindra l'équipe du projet FRIENDS3 à l'IJCLab, faisant partie du Pôle Physique Nucléaire et de la collaboration S3-LEB.

Activités

Le postdoc contribuera notamment aux aspects suivants :
• Simulation de la géométrie de la cellule à gaz et collaboration avec le bureau d'études mécanique de l'IJCLab pour la conception et la construction du banc d'essai.
• Vérification et assemblage des composants du banc d'essai au GANIL, optimisation du montage et réalisation des mesures.
• Interprétation des résultats expérimentaux, présentation et rédaction des résultats.
• Participation aux tests hors ligne de S3-LEB.
Il est prévu que les résultats de cette recherche permettront de développer une nouvelle version de la cellule à gaz de S3-LEB.
• Participation aux expériences de spectroscopie laser dans un jet supersonique à HIM Mainz et GSI.

Compétences

Les candidats doivent être en possession d'un doctorat en physique. Une expérience antérieure en cellules gazeuses et/ou spectroscopie laser avec des bases solides dans les aspects techniques de la physique expérimentale de basse énergie seraient un plus. La familiarisation avec les simulations des particules chargées dans des champs électromagnétiques (SIMION) et avec des simulations de multiphysique (COMSOL) serait un avantage. Le candidat/la candidate doit pouvoir travailler indépendamment et de diriger une partie des activités expérimentales du projet FRIENDS3.

Contexte de travail

Le post-doctorant travaillera dans l'équipe FIIRST de l'IJCLab. En particulier, il/elle fera partie de l'équipe du projet ANR FRIENDS3 qui est transversale au laboratoire et comprend des experts en cellules à gaz, manipulation des ions et lasers. En plus, il/elle fera partie de la collaboration S3-LEB, qui regroupe des laboratoires de pointe dans les domaines spécifiques au projet travaillant en France (GANIL, LPC Caen, IJCLab), Belgique (KU Leuven), Finlande (Université de Jyväskylä) et Allemagne (Université de Mayence). L'équipe FRIENDS3 et la collaboration S3-LEB étendue assurent un savoir-faire important pour le succès du projet.

Contraintes et risques

Des missions fréquentes au GANIL seront nécessaires pour participer dans les activités du projet. Le travail avec des sources radioactives et des lasers classe 4 est probable.

Informations complémentaires

Les candidatures accompagnées d'un curriculum vitae, d'un résumé de l'expérience de recherche, du nom et de l'adresse électronique d'au moins deux contacts doivent être envoyées via le portail du CNRS. Toutes les demandes de renseignements doivent également être effectuées via le portail du CNRS.

On en parle sur Twitter !