En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8617-PATJEA-056 - Ingénieur(e) en développement logiciel (H/F) sur la mission spatiale Plato

Ingénieur(e) en développement logiciel (H/F) sur la mission spatiale Plato


Date Limite Candidature : jeudi 25 août 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR8617-PATJEA-056
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : jeudi 4 août 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2572,29€ et 3130,29€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Au sein de l'équipe responsable du développement du Stellar Analysis System (SAS) de la mission spatiale européenne PLATO, l'ingénieur participera au développement du système de gestion et de lancement des modules de traitement de données (appelé pipeline) des 250 000 étoiles qui seront observées. Ce pipeline sera mis en œuvre en s'appuyant sur le framework open source et générique Apache Airflow, entièrement écrit en Python, et sur lequel il faudra développer des fonctionnalités propres à notre contexte.
Ce pipeline intégrera une trentaine de modules scientifiques, développés en interne ou par nos partenaires, et tous livrés au format Docker. Au niveau opérationnel, l'exécution de chaque module sera gérée par un orchestrateur de conteneurs (type Kubernetes ou autre). Une attention particulière devra être portée sur la gestion des entrées/sorties de ces modules, dans le cadre d'un traitement simultané de plusieurs étoiles en parallèle.

Le candidat travaillera en étroite collaboration avec l'équipe du SAS en charge de l'implémentation de ces codes.

Activités

Le candidat développera principalement en Python sous environnement Linux (Debian/Ubuntu).

Les activités principales consisteront à :

- Prendre en main le framework de gestion de workflow Apache Airflow
- Développer des librairies et opérateurs pour répondre aux spécifications et à l'architecture en place (gestion des données, interfaces internes et externes, gestion des Docker, gestion des logs, …)
- Utiliser les outils de forge logicielle du laboratoire et développer les tests d'intégration continue
- Intégrer les développements du pipeline sur une plateforme de test (reproduisant l'infrastructure finale en miniature)
- Tester et valider l'implémentation du code sur cette plateforme
- Tester les résultats et les performances du pipeline en utilisant des jeux de données en entrée de précédentes missions du même type (Kepler par exemple) ou avec des données PLATO simulées
- Rédiger des documents de spécifications techniques, de conception et de réalisation

Compétences

Requises :
- Niveau Bac+3 à Bac+5 en informatique ou en sciences
- Expérience en développement informatique
- Maîtrise du langage Python.
- Connaissance du gestionnaire de version git
- Connaissance de Docker
- Bon niveau en anglais

Souhaitées, utiles, ou optionnelles appréciées :
- Connaissance des concepts et outils de tests logiciels (tests unitaires, tests d'intégration)
- Connaissance des outils d'intégration continue
- Connaissance de Kubernetes
- Connaissances de base en astrophysique

Une bonne autonomie est requise, ainsi que le goût du travail en équipe. Dans le contexte international, vous aurez de plus à vous appuyer sur des documents rédigés en anglais. Il est également possible que vous ayez à présenter vos travaux lors de conférences internationales.

Contexte de travail

L'Institut d'Astrophysique Spatiale (IAS) est un Laboratoire CNRS/Université Paris-Saclay d'environ 150 personnes qui réalise des projets spatiaux dans le domaine de l'astronomie (conception, réalisation, opérations, exploitation scientifique) en partenariat avec l'agence spatiale française (CNES), plusieurs agences spatiales internationales, ainsi que des partenaires industriels. Parmi ces projets, l'IAS collabore à la mission spatiale PLATO, à la fois sur les aspects charges utiles (test des caméras) et sur les aspects segments sols (traitement des données d'observation).

La mission spatiale PLATO de l'ESA (European Space Agency), qui sera lancée fin 2026, a pour objectif de mesurer le flux lumineux de nombreuses étoiles (environ 250 000) avec une très haute précision de manière à y détecter des exoplanètes, notamment celles analogues à la Terre situées dans la zone dite « habitable », et de caractériser simultanément ces étoiles hôtes grâce à l'étude sismique de celles-ci. Le satellite sera positionné au point de Lagrange L2, et sa phase nominale d'observation en opération sera de 4 ans, avec une possible extension de 4 ans supplémentaires.

Dans le cadre de cette mission PLATO, l'IAS a la responsabilité de produire les données officielles de niveau 2 en sismologie, correspondant aux caractéristiques des étoiles observées, comme leur masse, leur rayon, leur âge, leur période de rotation, et les modes d'oscillations qui les animent. A ce titre, l'IAS doit développer au sein de son Système d'Analyses Stellaires (SAS), la plateforme de traitements de données complète qui fournit tous ces paramètres.

On en parle sur Twitter !