En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7095-ERIHIV-001 - Ingénieur en développement de simulations de données cosmologiques LiteBIRD (H/F)

Ingénieur en développement de simulations de données cosmologiques LiteBIRD (H/F)


Date Limite Candidature : vendredi 31 mai 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Ingénieur en développement de simulations de données cosmologiques LiteBIRD (H/F)
Référence : UMR7095-ERIHIV-001
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : PARIS 14
Date de publication : lundi 22 avril 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2350€ - 2798€ bruts mensuels selon expérience + remboursement partiel frais transport + accès subventionné à cantine
Niveau d'études souhaité : Niveau 7 - (Bac+5 et plus)
Expérience souhaitée : Indifférent
BAP : Informatique, Statistiques et Calcul scientifique
Emploi type : Ingénieur-e en calcul scientifique

Missions

L'ingénieur(e) sera responsable du développement, de la validation et de la maintenance d’une chaîne logicielle de simulations et d’analyse (SpringBIRD) de la mission satellitaire LiteBIRD dont le lancement est prévu en 2032. Ce pipeline a pour but de produire les simulations les plus réalistes possibles des observations attendues, et de mettre en œuvre des techniques d’analyse afin de guider les choix instrumentaux et quantifier l’impact des différentes méthodes d’analyse.

Activités

L'ingénieur(e) aura la responsabilité de:
- produire et analyser les simulations d'observation issues de la chaîne logicielle de simulation actuelle, y compris en développant des outils d’analyse ;
- contribuer à l'amélioration de ces simulations en développant et y mettant en œuvre des modèles de ciel et d'instruments plus réalistes, en interaction avec les scientifiques et ingénieurs du projet ;
- contribuer à optimiser et accélérer des éléments particuliers des chaînes d'analyse et de simulation de données (mise en oeuvre de calcul haute performance et utilisation possible des techniques d'apprentissage automatique) ;
- valider la qualité des chaînes d'analyse et de simulation ;
- participer aux activités collaboratives du projet LiteBIRD.
Environnement logiciel : Linux, Python, C, Git

Compétences

- Maîtrise d'un langage de programmation tel que Python ou C ;
- Maîtrise d'un logiciel de gestion de versions tel que Git ou SVN ;
- Maîtrise de Unix/Linux ;
- Maîtrise de la langue anglaise (niveau B1/B2) ;
- Une expérience en HPC et/ou apprentissage profond sera bienvenue ;
- Une expérience antérieure avec des ensembles de données astrophysiques sera la bienvenue.
Les candidat(e)s ayant une expérience dans la génération et/ou l'analyse d'ensembles massifs de données avec d'excellentes compétences en codage (python, C) et/ou avec une solide expérience en calcul numérique et un intérêt pour l'astrophysique sont particulièrement invité(e)s à postuler.

Contexte de travail

Nous cherchons à pourvoir un poste d'une durée de 2 ans (1 an extensible, en fonction des résultats). La date de début est flexible à début septembre 2024. Le salaire sera proportionnel à l'expérience et à la formation.
L'Institut d'astrophysique de Paris (www.iap.fr) est situé au cœur de Paris et est un des principaux instituts de cosmologie et d'astrophysique avec plus de 60 chercheurs et 150 membres au total. Les thèmes de recherche y vont de l’origine de l’univers (en particulier pas l’analyse cosmologique du CMB) et sa structure (grâce à la mission Euclid de l’ESA) jusqu'à l'évolution des galaxies (satellite JWST de la NASA), la formation des trous noirs et les planètes extrasolaires (satellites Plato et Ariel de l’ESA). L'IAP a également une compétence reconnue dans le calcul haute performance (HPC), l'analyse statistique des données astrophysiques de gros volume et l'application de méthodes d'apprentissage automatique.
La mission LiteBIRD, sur laquelle travaillera l'ingénieur(e), est portée par l’agence spatiale japonaise (JAXA) avec une contribution technique et financière du CNES. Elle a pour but une mesure extrêmement précise de la polarisation à grande échelle du fond cosmologique micro-onde (CMB) émis il y a 13 milliards d’années. Cette mesure ultime devrait apporter des réponses définitives aux questions ouvertes par ses prédécesseurs (dont le satellite Planck) concernant en particulier l’existence d'une phase d’expansion extrêmement rapide de l’Univers dans ses premiers instants (inflation cosmologique).
Le/la candidat(e) retenu(e) travaillera localement avec une équipe ayant joué un rôle clé dans la mission Planck et participant actuellement à la mission LiteBIRD et au projet South Pole Telescope (observation du CMB depuis le Pôle Sud), y compris les Drs. François Bouchet, Karim Benabed, Jean-François Cardoso, Silvia Galli, Eric Hivon et Benjamin Wandelt.
Il/elle sera en contact avec un large groupe de scientifiques et d'ingénieurs très spécialisés au sein de l’IAP ainsi que dans les autres institutions impliquées, en Ile de France (IJCLab à Orsay), en province (IRAP à Toulouse) et à l’étranger (Italie, Royaume-Uni et Japon). Il/elle aura également accès aux vastes ressources de calcul du cluster Infinity (~ 4500 cœurs) et du cluster de GPU Henon situés à l'IAP, ainsi qu’aux centres de calcul de l’IN2P3, de Sorbonne Université et du CNES.

Informations complémentaires

Les documents requis sont un CV détaillé, une description de l'expérience antérieure et des réalisations techniques (et le cas échéant une liste de publications), ainsi qu'une lettre de motivation décrivant pourquoi le poste proposé présente un intérêt pour le/la candidat(e) et pourquoi son profil convient au poste. Les candidat(e)s doivent soumettre leurs documents via le portail emploi du CNRS (https://emploi.cnrs.fr). Les lettres de recommandation (jusqu'à 3) doivent être envoyées directement au Dr. Hivon à hivon@iap.fr avant le 24 mai 2024 afin de permettre un examen approfondi. Les candidatures les plus prometteuses conduiront à un entretien en distanciel avec l'équipe locale. L'examen des candidatures se poursuivra jusqu'à ce que le poste soit pourvu. Des demandes complémentaires sur le poste peuvent être adressées à Eric Hivon (hivon@iap.fr).