En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8212-PATCHA-001 - H/F Ingénieur-e de recherche développement réseau lidar WaLiNeAs

H/F Ingénieur-e de recherche développement réseau lidar WaLiNeAs


Date Limite Candidature : mercredi 28 juillet 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8212-PATCHA-001
Lieu de travail : GIF SUR YVETTE
Date de publication : mercredi 7 juillet 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2150 et 2500 € bruts en fonction des compétances et diplômes
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le projet de l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) WAter vapor LIdar NEtwork ASsimilation (WaLiNeAs) a pour objectif le développement d'un démonstrateur d'outil météorologique pour l'aide à la décision des pouvoirs publics en cas d'événement extrême. Il consiste principalement en la création d'un réseau de lidars profileurs d'humidité atmosphérique sur le bassin méditerranéen occidental, qui est très impacté par les évènements de précipitation intense durant l'automne. Ce réseau devra être opérationnel en septembre 2022 pour un fonctionnement durant une campagne de terrain de 3 mois. Le LSCE (https://www.lsce.ipsl.fr/) et le LATMOS (https://www.latmos.ipsl.fr/) sont des acteurs majeurs de ce projet, ainsi que Météo-France pour la partie modélisation. Le projet a un caractère international car il regroupe une station espagnole, une station italienne et une station allemande. La partie française comporte trois stations lidars dont la préparation et la gestion sont le programme de travail du CDD qui devra s'effectuer en cohérence avec les 3 autres stations.

Activités

L'ingénieur qui sera recruté sur ce CDD devra travailler sur le développement des systèmes optiques de réception et le packaging des lidars Raman français du projet WaLiNeAs. Ce travail nécessitera, entre autres, la création de spécifications optomécaniques et le suivi des commandes effectuées auprès de sous-traitants. L'ingénieur aura également la charge de veiller aux alignements optiques, aux étalonnages et à la bonne installation des instruments sur les 3 sites de la contribution française. Il devra en parallèle suivre les travaux instrumentaux des autres partenaires du projet.

Compétences

L'activité du CDD nécessitera de bonnes connaissances en optique instrumentale et en optomécanique, des capacités d'organisation, d'interaction avec différents interlocuteurs européens et un intérêt fort pour le développement instrumental et son application à des expériences de terrain. Il faut avoir la capacité de gérer plusieurs aspects d'une campagne de mesure, allant du laboratoire où les instruments sont assemblés, étalonnés et testés, à leur mise en opération et leur suivi. Tout cela devant se faire en intelligence avec l'ensemble des partenaires WaLiNeAs, le CDD bénéficiera donc de l'expertise et du savoir-faire existants des personnels impliqués, qu'il devra s'approprier.

Contexte de travail

Le LSCE a des laboratoires d'optique très bien équipés pour effectuer les développements amont et les tests des lidars de la composante française. Le CDD se déroulera donc pour une très grande partie dans ces locaux. Des déplacements en France métropolitaine et en Espagne seront nécessaires pour préparer la campagne et lors de son déroulement.

Contraintes et risques

Tous les moyens sont rassemblés pour la conduite du travail demandé dans d'excellentes conditions. Le risque majeur est lié à des retards en lien avec la pandémie COVID.

On en parle sur Twitter !