En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5672-FABMON-003 - Ingénieur d'Etude Chimie Polymère - 18 mois H/F Prématuration CNRS - Filtration sélective bio-inspirée de biomolécules et de virus

Ingénieur d'Etude Chimie Polymère - 18 mois H/F Prématuration CNRS - Filtration sélective bio-inspirée de biomolécules et de virus

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5672-FABMON-003
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : mardi 30 juin 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 12 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2000€ et 2300€ selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'ingénieur d'étude participera a un projet de prématuration CNRS portant sur la filtration sélective bio-inspirée de biomolécules et de virus.

Il contribuera à l'essor de la synthèse de polymères et de la fonctionnalisation de surface et de membranes nanoporeuses pour des applications de filtration et de détection au sein du laboratoire. Son rôle sera de maîtriser les processus de fabrication de polymères à base d'oxazoline et le greffage de ces polymères sur surface par voix electrochimiques. Pour cela il mettra en œuvre divers procédés de polymérisation par ouverture de cycle et diverses méthodes de caractérisation chimiques des surfaces en particulier l'XPS et la microscopie électronique à balayage.

Activités

- Synthétiser et caractériser des polymère à bases d'oxazoline
- Titration des fonctions tléchémiques des polymères obtenus.
- Démontrer les structures obtenues par SEC, RMN et Maldi-ToF
- Réaliser des expériences de fonctionnalisations de surfaces par des procédés électrochimique. Optimiser et adapter les méthodes de greffage à différents substrats conducteurs, et membranes nanoporeuses .
- Analyser des surfaces fonctionnalisées électrochimiquement.
- Rendre compte sous forme de rapports et de fiches techniques de l'avancée des missions et de participer à la rédaction d'articles ou de brevets dans le cadre du projet scientifique.
- Appliquer les règles d'hygiène et de sécurité.
- Organiser régulièrement des réunions avec les différents participants au projet.

Compétences

- Synthèse organique
- Synthèse de polymères
-Caractérisation chimiques de macromolécules
- Caractérisation des surfaces et mesures d'épaisseurs des couches déposées.
- Electrochimie.
- Langue anglaise : B1 à B2 (cadre européen commun de référence pour les langues)
- Utiliser les outils informatiques nécessaires au pilotage des appareils et au traitement des données

Contexte de travail

Notre projet de prématuration CNRS repose sur l'idée de mimer un pore biologique pour améliorer fortement les performances de filtration (sélectivité, flux) des membranes disponibles commercialement. Nous nous intéressons à des filtres intelligents, sélectifs et efficaces, qui ont des propriétés de reconnaissance et sont capables d'adapter leur perméabilité aux molécules qui passent, comme le font naturellement les tissus et organismes biologiques.
Ce projet corespond à une collaboration entre les groupes de Fabien Montel (Laboratoire de Physique, CNRS/ENS de Lyon) , Philippe Guegan (IPCM, Paris) et Jean-Christophe Lacroix (ITODYS, Paris).

L'ingénieur recruté sera accueilli dans l'équipe Chimie des Polymères de l'Institut Parisien de Chimie Moléculaire (UMR 8232). Les thèmes de recherche de cette équipe portent sur le contrôle des polymérisations, sur la construction d'architectures supra- et/ou macro-moléculaires et sur l'élaboration de (nano)matériaux originaux. Ces travaux sont très souvent menés avec des industriels pour des applications dans de nombreux domaines : biomédical, cosmétiques, revêtements, matériaux structuraux, mais aussi en partenariat avec d'autres laboratoires universitaires/cnrs avec lesquels cette équipe développe des sujets innovant.
L'IPCM, en particulier l'équipe de chimie des polymères, possèdent l'ensemble des équipements nécessaires à la synthèse macromoléculaires boites à gants, ligne sous vide…) et leur caractérisation (plateformes de SEC, accès au plateformes RMN et spectrométrie de masse, nanoDSC, DLS …)
Le poste proposé est destiné à rejoindre l'équipe du Pr. Philippe Guégan dans le laboratoire localisé sur le site Pierre et Marie Curie de Sorbonne Université (site Jussieu). L'ingénieur recruté dans le cadre du projet sera amené à effectuer des séjours dans l'équipe du Pr. Jean Christophe Lacroix de l'ITODYS (Université de Paris) dans le département Électronique Moléculaire, Transduction & Nanoélectrochimie, dans lequel l'ingénieur d'études aura pour tâche le développement d'activités de greffage de polymères sur surfaces sous l'autorité du responsable de l'équipe Nanoélectrochimie

On en parle sur Twitter !