En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5189-STEGIO-001 - ingénieur en humanités numériques (H/F)

ingénieur en humanités numériques (H/F)


Date Limite Candidature : vendredi 6 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5189-STEGIO-001
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : vendredi 16 juillet 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 4 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2460 et 2600 euro bruts mensuels (en fonction de l'expérience professionnelle)
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'ingénieur recruté aura pour mission d'accompagner les membres du laboratoire dans la préparation et la publication des données de la recherche.

Le partage et la publication des ressources numériques produites dans le cadre des activités du laboratoire HiSoMA comme données FAIR (Facilement trouvables, accessibles, interopérables et réutilisables) nécessite la mise en place de tout un ensemble d'activités coordonnées de description, de formalisation, de gestion et de dépôt dans des entrepôts de partage et d'archivage, ainsi que des activités de dissémination et de valorisation. Chaque projet d'édition numérique de sources produit en effet plusieurs ensembles de données distincts et relativement hétérogènes : fichiers d'encodage XML, collections d'images, bibliographies, prosopographies, données géoréférencées, codes informatiques liés à des outils web, etc.).
Le travail d'accompagnement de la mise en œuvre de ces nouvelles ressources numériques est à la fois méthodologique (méthode de planification de la gestion des données, connaissance des normes et formats, des débouchés en termes d'entrepôts) et technique (développement d'outils d'extraction, de re-formatage et de validation de données notamment). Il n'a de sens que s'il peut rendre intelligible des choix scientifiques et donc nécessite une intervention en lien direct avec les producteurs des données et qui ne peut donc pas être externalisée. Ce travail a aussi pour finalité d'organiser l'articulation entre les différents outils mis à disposition par les infrastructures (Huma-Num, MOM).

Activités

- répondre aux demandes d'aide à la rédaction de plans de gestion de données, de choix d'entrepôt, de choix de licences juridiques pour les données, de choix de standard et de définition de procédures pour automatiser autant que possible la gestion des flux d'information liés au dépôt pour le partage sous une forme réutilisable et l'archivage (nécessairement sélectif).
- effectuer des tâches ponctuelles en fonction des besoins des projets en cours comme la mutualisation de bibliographies utilisant Zotero, la création de collection HAL liées à un projet donné, l'accompagnement de la documentation du travail réalisé dans le cadre de contrats courts (stage ou CDD) de développement de bases de données afin que les développement puissent être maintenus et augmentés par d'autres prestataires si de nouveaux financements sont obtenus. La personne recrutée dans le cadre de ce contrat apportera également une assistance aux chercheurs et aux doctorants travaillant sur des aspects techniques de développement des outils de publication fondés sur la transformation de fichiers d'encodage XML. Les outils développés dans le cadre du contrat auront vocation à être repris et prolongés pour être déployés plus largement.
- développer dans ce cadre une ou deux « preuves de concept » de workflows de dépôts grâce à l'apport de compétences informatiques de l'agent recruté. Les nouvelles possibilités techniques de l'entrepôt Nakala proposé par la TGIR-Huma-Num (API) permettent désormais de mettre en œuvre ces automatisations mais il y a un « chaînon manquant » de codes informatiques à développer pour piloter les flux de données des applications internes à l'entrepôt.

Compétences

Savoirs généraux, théoriques ou disciplinaires
• Méthodologie et techniques de gestion de projets
• Technologies de mises en œuvre de bases de données en archéologie
• Stratégies, standards et technologies associées au partage des données numériques (notamment des principes FAIR pour la gestion des données numériques)
• Connaissance des formats de fichiers utilisés en archéologie
• Connaissance des réseaux scientifiques liés numériques liés au domaine
• Maîtrise du français et de l'anglais (oral et écrit)
• Une expérience de la gestion des données en histoire et archéologie

Savoirs sur l'environnement professionnel
• Intérêt marqué pour les enjeux et approches de sciences ouvertes (politiques institutionnelles, enjeux scientifiques et organisationnels, questions de transparence, de reproductibilité et de validation des résultats)
• Connaissance des institutions impliquées dans la recherche en archéologies et l'étude des mondes anciens et sa valorisation
• Connaissance de l'outil d'aide à la rédaction de plans de gestion de données DMP Opidor (ou capacité à le maîtriser rapidement).

Compétences opérationnelles
• Savoir rédiger de manière synthétique et claire, définir des concepts techniques liés à la gestion des données numériques en langage clair pour les chercheurs du projet
• Familiarité avec les métadonnées et les référentiels de documentation des sources
• Savoir communiquer sur ses activités et en transmettre les enjeux, être capable de prendre de préparer la reprise de son travail par les membres du projet
• Utilisation de l'outil numérique : capacité à travailler en ligne de commande, utilisation avancée de traitement de texte, capacité à utiliser avec aisance des expressions régulières (regex), à écrire des scripts simples dans un langage informatique type Perl , Jython, javascript, etc., utilisation d'outils de conversion de fichier (type PANDOC) ou de versionnage de code basé sur git.

Compétences comportementales
• Sens de l'organisation et autonomie dans l'accomplissement des tâches et activités
• Capacité à apprendre rapidement l'utilisation d'un outil numérique
• Aisance relationnelle et écoute, capacité à dialoguer avec des chercheurs et mener des interviews sur les données
• Rigueur et fiabilité,
• Curiosité intellectuelle dans le domaine de la qualité et des méthodes et procédures opérationnelles
• Sens pratique, pragmatisme

Contexte de travail

L'agent occupera un bureau partagé dans les locaux d'HiSoMA à la Maison de
l'Orient et de la Méditerranée-Jean Pouilloux (7, Rue Raulin, Lyon, 7e arrondissement). Le laboratoire HiSoMA (Histoire et Sources des Mondes Antiques - UMR 5189) est l'une des quatre unités constitutives de la Fédération de Recherche  Maison de l'Orient et de la Méditerranée – Jean Pouilloux. Il regroupe environ 90 chercheurs, enseignants-chercheurs, 14 ingénieurs et administratifs, rattachés à l'une des cinq tutelles (CNRS, Université Lyon 2, Université Lyon 3, Université de Saint-Étienne, ENS de Lyon), 90 doctorants et une centaine de chercheurs associés. Les recherches qui y sont menées concernent les mondes anciens, abordés à travers les disciplines spécialisées des Sciences de l'Antiquité que sont l'archéologie, l'histoire, les études littéraires, la philologie, l'épigraphie, la numismatique, l'iconographie, sur une période qui s'étend de l'Ancien Empire pharaonique à la fin de l'Antiquité tardive, et dans un espace géographique cohérent qui correspond principalement aux civilisations de la Méditerranée antique.
L'agent mènera ses activités au sein du laboratoire HiSoMA en interaction avec les services de la Fédération (secrétariat général, bibliothèque, pôle communication et médiation scientifique, service des publications, pôle systèmes d'information et réseau, service de techniques archéologiques).

On en parle sur Twitter !