En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7178-REGSOM-096 - H/F Ingénieur-e de recherche en mécatronique

H/F Ingénieur-e de recherche en mécatronique


Date Limite Candidature : jeudi 9 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7178-REGSOM-096
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : jeudi 18 novembre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 4 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2487,25 et 2667,57 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Nombreux sont les biologistes à avoir des besoins spécifiques de capture des individus de modèles d'étude, notamment pour les peser, prendre du sang, les équiper/déséquiper d'un logger, ce qui veut dire au moins une capture-recapture. Ce dernier problème devient très sensible si cette opération se répète dans le temps (par ex. suivi de la masse corporelle), ou quand on dispose d'une autonomie insuffisante de nos loggers.
Un tel concept, que l'on peut dénommer ''Smart-Trap' ou 'cage intelligente' n'existe pas sur le marché. L'expertise MIBE dans les domaines de la RFID, mécanique et mécatronique (la robotique) peut nous permettre une avancée majeure sur ce concept. La mission de l'ingénieur-e recrutée sera de déterminer s'il s'agit de d'une espèce cible ou non avant de valider sa libération, une image envoyée par la cage est disponible sur le web pour décider.

Activités

L'ingénieur-e travaillera sur la Smart-Trap, une cage modulaire et aura pour mission de :
- Développer la mécanique et l'électronique relative aux scenarii de capture et autres fonctionnalités envisagées.
- Produire un prototype et tester les objets et composants.
- Assurer une assistance fonctionnelle et/ou technique aux exploitants et utilisateurs.
- Ecrire de la documentation
- Rechercher et commander des composants

Compétences

Compétences principales
• Conception mécanique et logiciels spécifiques au domaine (CFAO, modélisation numérique…)
• Conception électronique et logiciels spécifiques au domaine
• Langages de programmation
• Connaissance en Plasturgie
• Intérêt pour la Biologie
• Instrumentation et mesure (connaissance générale)
• Maitrise des outils de suivi de version (Git)
• Techniques de présentation écrite et orale
• Anglais technique technique de niveau B2 selon le cadre européen commun de référence pour les langues

Compétences opérationnelles
• Utiliser les logiciels spécifiques au domaine
• Rédiger des rapports ou des documents techniques
• Animer une réunion
• Appliquer les procédures d'assurance qualité
• Appliquer la réglementation des marchés publics
• Assurer une veille

Savoir être
• Capacité d'adaptation
• Travail en équipe
• Autonomie
• Force de proposition
• Curiosité
• Réactivité

Contexte de travail

A Strasbourg, au sein du CNRS, l'Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC) est une unité structurée en 4 départements et comptabilise un effectif total de 393 agents dont 257 agents permanents (soit 119 chercheurs et enseignants/chercheurs et 138 IT), 46 agents en CDD et 90 doctorants. L'IPHC comprend un Département d'Ecologie, Physiologie et Ethologie (DEPE) dont l'un des principaux objectifs de recherche est de comprendre les stratégies mises en place au cours de l'évolution ou du vivant de l'individu pour permettre aux espèces animales de faire face aux contraintes de leur environnement naturel, ou de sa dégradation rapide en relation avec les activités humaines. La personne recrutée sera affectée à l'équipe Métrologie et Instrumentation en la Biologie et l'Environnement (MIBE), composée de 6 ingénieurs. Elle sera rattachée au responsable de l'équipe. Elle travaillera en collaboration directe avec les membres de l'équipes et les chercheurs impliqués dans le projet InterReg Cricetus.

Contraintes et risques

Déplacements ponctuels en France.

On en parle sur Twitter !