En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Développement de dispositifs de contrôle de la polarisation dans la technologie du nitrure de silicium (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mardi 23 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Développement de dispositifs de contrôle de la polarisation dans la technologie du nitrure de silicium (H/F)
Référence : UMR9001-CARALO-005
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : PALAISEAU
Date de publication : mardi 2 juillet 2024
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 2 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : La rémunération est d'un minimum de 2135,00 € mensuel
Section(s) CN : Micro et nanotechnologies, micro et nanosystèmes, photonique, électronique, électromagnétisme, énergie électrique

Description du sujet de thèse

La gestion de la polarisation est une fonctionnalité critique pour le routage, le traitement et les mesures de l'information optique dans les puces intégrées. Des coupleurs directionnels symétriques et asymétriques et des coupleurs à interférence multimode ont été proposés dans la plateforme silicium sur isolant (SOI) pour réaliser des séparateurs de faisceau de polarisation avec de faibles pertes, un rapport d'extinction élevé et une large bande passante. Cependant, la transposition directe de ces concepts de dispositifs dans la plateforme SiN conduit souvent à des composants très grands et à une échelle d'intégration réduite en raison du contraste d'indice de réfraction et de la biréfringence plus faibles des guides d'ondes SiN par rapport aux guides d'ondes SOI. Le but de cette thèse est d'étudier l'utilisation de métamatériaux sub-longueur d'onde dans la plateforme SiN afin d'améliorer les performances en termes de perte, de rapport d'extinction et de bande passante opérationnelle.
L'objectif de ce travail est l'étude de la structuration périodique des rotateurs et des séparateurs de polarisation. Ce travail comprendra le développement et l'optimisation d'outils de simulation optique pour la conception de guides d'ondes périodiques. Les résultats numériques seront combinés avec des modèles simplifiés basés sur la physique pour trouver les dimensions optimales maximisant les performances des dispositifs.

Contexte de travail

Le Centre de Nanosciences et de Nanotechnologies - C2N (CNRS/Université Paris-Saclay), a été créé le 1er juin 2016 du regroupement de deux laboratoires franciliens leaders dans leur domaine : le Laboratoire de Photonique et de Nanostructures (LPN) et l'Institut d'Electronique Fondamentale (IEF). En 2018, les équipes se sont installées dans un bâtiment au cœur du Campus Paris-Saclay.

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

le travail comprendra la manipulation de lasers et l'activité en salle blanche