En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMS3657-REMCHA1-001 - Ingénieur détudes (H/F) coordination consortium 3D

Ingénieur détudes (H/F) coordination consortium 3D


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMS3657-REMCHA1-001
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : lundi 4 février 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 8 mois
Date d'embauche prévue : 1 mai 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2076€ et 2184€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Assurer la liaison avec les partenaires européens, Huma-Num et le consortium 3D
Coordonner la mise en place d'outils spécifique 3D SHS en open source
Sensibiliser les acteurs de la recherche SHS aux usages et enjeux des modèles 3D
Assurer les échanges d'information relatives aux activités du consortium
Diffuser les bonnes pratiques 3D pour les SHS (méthodologie, formats, schéma de métadonnées, etc)

Activités

Mise en place de workshop et d'école d'été
Coordination de l'établissement des cahiers de recommandations du consortium 3D
Animation de réseaux/ Communication des résultats du consortium auprès de la communauté scientifique et du grand public
Coordonner la production des livrables
Effectuer le lien avec les communautés françaises concernées, en particulier via les consortiums d'Huma-Num

Compétences

Connaissance approfondie des outils numériques 3D et de leurs usages
Compétences dans le domaine de la 3D en SHS
Compétence rédactionnelle / Capacité de synthèse
Capacité à travailler en équipe
Maîtrise écrite et orale de l'anglais
Élaborer un budget / assurer un suivi budgétaire
Établir des rapports/ compte-rendus

Contexte de travail

Archéovision expérimente les technologies 3D et accompagne les porteurs de projets en Sciences Humaines et Sociales. L'équipe participe à de nombreux projets de recherche internationaux et met aussi ses compétences au service de la connaissance et de la conservation du patrimoine.
Le rôle de l'unité est celui d'assistance à projets 3D dans le champ du patrimoine et de la culture, et plus particulièrement en ce qui concerne la recherche et la valorisation. De la préhistoire à l'archéologie industrielle, que ce soit dans les domaines de la numérisation 3D, du relevé archéologique ou d'architectures, de la restitution ou de la valorisation, Archeovision apporte son expertise pour donner une réponse pertinente et adaptée aux besoins des institutionnels ou de structures privées.

Le Consortium 3D SHS fut créé en 2014 par la TGIR Huma-Num afin de répondre à un besoin croissant d'expertise sur les pratiques de la 3D en SHS. Depuis 2014, Archeovision pilote ce consortium qui regroupe 11 laboratoires disséminés sur toute la France.
La nécessité de structuration de l'usage de la 3D dans un consortium national, répond à plusieurs objectifs :
• Embrasser l'ensemble des usages de la 3D pour l'étude des sociétés humaines.
• Coordonner et structurer au plan national la production de modèles 3D et aider au positionnement leader des équipes françaises ;
• Diffuser dans les réseaux partenaires des « recommandations » pour l'usage de la 3D.
Ces préoccupations traduisent la volonté de l'ensemble des acteurs du consortium 3D de se rapprocher, de se coordonner et/ou de mutualiser leurs efforts afin d'optimiser l'insertion des méthodologies 3D au service d'objectifs de recherche, tant au niveau régional, national qu'international.

Contraintes et risques

- mobilité professionnelle pour l'organisation des workshops et des écoles d'été

On en parle sur Twitter !