En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9012-MARJOU-017 - Chercheur en physique en manipulation d’ions en physique nucléaire de basse énergie (H/F)

Chercheur en physique en manipulation d’ions en physique nucléaire de basse énergie (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : dimanche 30 juin 2024 00:00:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Chercheur en physique en manipulation d’ions en physique nucléaire de basse énergie (H/F)
Référence : UMR9012-MARJOU-017
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : mardi 21 mai 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 3081,33€ et 3519,85 € brut mensuel
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Interactions, particules, noyaux du laboratoire au cosmos

Missions

Le candidat travaillera avec les chercheurs et les ingénieurs d’IJCLab (Laboratoire de Physique des 2 infinis Irène Joliot-Curie). Le candidat intégrera l’équipe BIMP du pôle physique des accélérateurs. Il sera impliqué dans le projet MLLTRAP (spectromètre de masse à base de pièges de Penning) actuellement développé dans la plateforme de recherche ALTO dans le cadre de la collaboration DESIR/SPIRAL2 au Ganil. Il aura à sa charge le montage et la mise en service de MLLTRAP ainsi qu’une partie de la conception de la R&D qui vise à développer la sensitivité des pièges de Penning (projet In-trap). Le candidat participera aux campagnes de mesures de masses à ALTO. Le candidat sera impliqué dans la finalisation des définitions et la mise en place pour la qualification des premiers faisceaux à DESIR au GANIL où MLLTRAP sera déménagé vers 2028. Il présentera les travaux lors de conférences internationales et coordonnera la rédaction d'articles scientifiques décrivant les expériences et les résultats. Enfin, le candidat participera à l’encadrement des étudiants en doctorat, en master et en licence.

Activités

• Prendre en charge la R&D en cours d’un nouveau piège de Penning pour la manipulation d’ions radioactifs qui sera testé à ALTO et utilisé sur DESIR/SPIRAL2.
• Soutenir le travail de fiabilisation du transport des faisceaux de basse énergie pour les pièges à ions dans ALTO.
• Préparer les expériences utilisant les pièges à ions et participer aux campagnes de mesures dans ALTO.
• Participer à la préparation de l’intégration de MLLTRAP dans le hall DESIR
• S’engager dans le projet DESIR pour l’installation à hauteur de 20% du temps

Compétences

• Doctorat en physique nucléaire expérimentale ou dans un domaine similaire,
• Expérience en spectrométrie de masse et en pièges à ions,
• Expérience de travail dans les installations d'accélérateurs,
• Connaissance approfondie en dynamique faisceau et des méthodes de production de particules chargées stables et radioactives
• Connaissance des techniques de piégeage d’ions radioactifs
• Connaissance des techniques de séparation isotopique en ligne
• Compétences en contrôle et commande, codes d’analyse et simulations
• Bonnes capacités de communication et bonne maîtrise de l'anglais parlé et écrit.
• Expérience du transport, préparation et manipulation des faisceaux de basse énergie
• Expérience dans l’analyse des données
• Préparation et réalisation d’expériences

Contexte de travail

Le laboratoire de Physique des 2 Infinis Irène Joliot-Curie (IJCLAB) est un laboratoire de recherche sous tutelle du CNRS, de l'université Paris-Saclay et de l'université de Paris. Le personnel est constitué de près de 600 agents permanents (370 ingénieurs, techniciens et administratifs et 230 (chercheurs et enseignants-chercheurs) et environ 200 non-permanents dont 120 doctorants. Les thèmes de recherche du laboratoire sont la physique nucléaire, la physique des hautes énergies, les astroparticules et la cosmologie, la physique théorique, les accélérateurs et les détecteurs de particules ainsi que les recherches et développements techniques et applications associées pour l'énergie, la santé et l'environnement. La structure dispose de capacités techniques très importantes (environ 280 ingénieurs et techniciens) dans tous les grands domaines requis pour concevoir, mettre au point et en œuvre les dispositifs expérimentaux nécessaires à son activité scientifique : mécanique, électronique, informatique, instrumentation, techniques d'accélération et des techniques de la biologie. Ces forces techniques représentent un atout de premier plan pour la conception, le développement et l'utilisation des instruments nécessaires (accélérateurs et détecteurs). La présence des infrastructures de recherche et des plateformes technologiques rassemblées sur le site du laboratoire constitue également un atout majeur. Enfin, environ 90 ITA des services administratifs et support travaillent aux côtés des scientifiques et ingénieurs.
La plateforme de recherche ALTO (https://alto.ijclab.in2p3.fr/) fait partie des 5 plateformes labélisées d’IJCLab. Elle est constituée de 2 accélérateurs, une machine électrostatique type Tandem de 15 MV, un linac d’électrons de 50 MeV, de 2 laboratoires de R&D et de fabrication pour les cibles de carbure d’uranium (UCx) et pour les couches minces, et d’une plateforme lasers. ALTO dispose de 2 séparateurs d’isotope un en ligne et un hors-ligne. De même, elle abrite plusieurs instruments scientifiques, des spectromètres de masse à haute résolution, des multi-détecteurs, douze aires expérimentales, un banc de tests des sources stables, et d’un banc d’irradiations pour les industriels. ALTO réalise une trentaine d’expériences par an, et accueille environ 250 chercheurs. ALTO mène des projets de la R&D sur les cibles de carbure d’uranium, les ensembles Cibles-sources, et les couches minces.
IJCLab fonde sa politique de recrutement sur la promotion de l'égalité, de la diversité et de l'inclusion. Valeurs essentielles, elles permettent le développement professionnel des agents, véritables acteurs d'une réussite collective, mais également le développement du laboratoire lui-même.

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

• Des déplacements en France et à l’étranger sont à prévoir. Notamment à travers une collaboration GSI-IN2P3.
• Exposition aux rayonnements ionisants.
• Les horaires de travail sont ceux d’IJCLab. Des horaires décalés sont à prévoir notamment lors des campagnes de mesures. Ces horaires décalés s’effectuent de nuit ou le week-end en fonction des besoins de l’expérience.