En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8552-NICCHE-001 - Post-doctorant(e) (H/F) - théorie des fluides de lumière en interaction spin-orbite

Post-doctorant(e) (H/F) - théorie des fluides de lumière en interaction spin-orbite

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8552-NICCHE-001
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : lundi 22 juillet 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2695 à 3841 euros brut par mois selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Les fluides de lumière constituent de nouveaux systèmes versatiles de photons en interactions effectives qui exhibent de nombreuses propriétés fascinantes des gaz quantiques: superfluidité, condensation, effets topologiques pour n'en citer que quelques uns. Pour obtenir un fluide de lumière, une méthode très simple consiste à propager un faisceau lumineux quasi-monochromatique dans un milieu non linéaire de type Kerr. Dans la limite paraxiale, l'évolution du faisceau est alors décrite par une équation de Schrödinger non linéaire effective. Le post-doctorant aura pour mission d'étudier théoriquement ces systèmes au delà de l'approximation paraxiale, dans des configurations où une interaction spin-orbite de la lumière apparait et affecte la physique du fluide. Ce projet sera réalisé dans le cadre du projet ANR "CONFOCaL", avec des collaborations expérimentales possibles avec l'équipe "Optique quantique" du LKB et l'équipe "Atomes froids" de l'Institut de Physique de Nice. Les thématiques (non exclusives) abordées concernent l'effet de l'interaction spin-orbite sur la superfluidité, sur la dynamique de (pré-)thermalisation ou encore sur les forces de Casimir générées par le fluide de lumière.

Activités

- Développement d'une description théorique de l'interaction spin-orbite dans les fluides de lumière
- Etude de la superfluidité, de la dynamique hors équilibre et de la (pré-)thermalisation de la lumière sous couplage spin-orbite
- Encadrement de doctorants

Compétences

Le candidat devra avoir une excellente connaissance de la physique quantique des atomes froids et des méthodes théoriques associées. Une expertise de la physique des systèmes hors équilibre serait un sérieux atout. Le candidat saura se montrer dynamique, créatif et motivé, indépendant et capable de communiquer très régulièrement avec l'équipe. De solides compétences en anglais sont exigées.

Contexte de travail

Le post-doc sera financé par le projet ANR "CONFOCaL", qui explore la physique des fluides de lumières complexes. Il travaillera dans l'équipe "Systèmes quantiques complexes" du laboratoire Kastler Brossel, dans un environnement scientifique d'excellence au cœur de Paris (site de Sorbonne université). Des visites aux collaborateurs théoriques et expérimentaux seront également organisées.

On en parle sur Twitter !