En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5821-CHRVEL-172 - chercheur en Physique des Neutrinos (H/F)

chercheur en Physique des Neutrinos (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : lundi 8 juillet 2024 00:00:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : chercheur en Physique des Neutrinos (H/F)
Référence : UMR5821-CHRVEL-172
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mardi 9 avril 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 juin 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2905.76 euros brut mensuels selon l'expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Interactions, particules, noyaux du laboratoire au cosmos

Missions

Le chercheur devra prendre part aux activités de recherche menées au sein de l'équipe Neutrino du LPSC. Il devra jouer un rôle majeur dans l'installation, l'opération et la production de résultats de l'expérience RICOCHET dédiée à la mesure précise de la diffusion cohérente des neutrinos auprès du réacteur de recherche de l'ILL.

Activités

•Participation à l'installation du détecteur cryogénique sur le site de l'ILL
•Participation à la mise en service de l'expérience
•Participation à la prise de données de l'expérience avec prise de responsabilité.
•Responsabilités dans la simulation et l'analyse de données de RICOCHET : développement d'outils innovants pour la sélection du signal neutrino et l'analyse statistique des résultats.
•Participation aux réunions de collaborations
•Présentation des résultats dans des workshops et conférences internationales

Compétences

•Compétences en physique des particules expérimentales
•Expérience souhaitée dans les détecteurs cryogéniques et les cryostats à dilution
•Expérience requise dans l'analyse des données et la simulation Monte Carlo
•Bonnes connaissances des outils logiciels et de programmation utilisés en physique des hautes énergies (ex : C++, ROOT, GEANT, Python..)
•Connaissance des concepts et outils d'analyse statistique
•Capacité à travailler en équipe

Contexte de travail

Le laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble (LPSC) (http://lpsc.in2p3.fr) est une unité mixte de recherche associant le CNRS-IN2P3, l'Université Grenoble Alpes (UGA) et l'école Grenoble INP, pour un effectif moyen d'environ 230 personnes.
La personne recrutée sera affectée dans l'équipe Neutrino composée actuellement de sept permanents, un post-doctorant et de trois doctorants. L'équipe est fortement impliquée dans l'étude des propriétés fondamentales du neutrino avec une participation importante dans les expériences RICOCHET et DUNE. L'équipe sera prochainement renforcée par un chercheur permanent, deux post-doctorant et un doctorant, ce qui permettra de développer une activité d'optimisation des détecteurs cryogéniques Germanium utilisés dans RICOCHET pour la physique des neutrinos mais aussi la recherche directe de matière noire. La candidate ou le candidat retenu devra participer aux activités engagées au sein de l'équipe dans le cadre de l'expérience internationale RICOCHET de mesure précise de la diffusion cohérente des neutrinos auprès du réacteur de recherche de l'Institut Laue Langevin à Grenoble. Il jouera un rôle majeur dans l'installation et la mise en service de l'expérience puis dans la prise de données et la production des résultats de l'expérience qui sont fortement attendus par la communauté internationale.

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

L'expérience RICOCHET se déroule auprès du réacteur de l'Institut Laue Langevin (Grenoble). Les interventions sur site sont soumises à autorisation de travail sous rayonnement ionisant.

Informations complémentaires

Les dossiers de candidature peuvent contenir en sus de la lettre de motivation et du CV, des lettres de recommandation.