En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9007-JEALAH-003 - Développement d'un démonstrateur d'analyse de données physiologiques afin de compléter l'évaluation de la gravité d'un traumatisme lors d'accidents de la route et optimiser la prise en charge médicale et paramédicale H/F

Développement d'un démonstrateur d'analyse de données physiologiques afin de compléter l'évaluation de la gravité d'un traumatisme lors d'accidents de la route et optimiser la prise en charge médicale et paramédicale H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 16 mars 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9007-JEALAH-003
Lieu de travail : NOISY LE GRAND
Date de publication : lundi 8 février 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 14 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 3000 et 3400 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le chercheur Post-Doctoral travaillera au développement d'un démonstrateur d'analyse de données physiologiques à partir de divers capteurs connectés utilisés pour une meilleure prise en charge d'une victime d'accident de la route. Les domaines d'intérêt sont l'électronique et les systèmes embarqués pour le médical.

Activités

Afin de mener à bien le travail, les partenaires organiseront une répartition équilibrée entre eux selon le programme du projet déposé. L'ensemble des développements se feront conjointement pour relier les faisabilités technologiques aux problématiques de mise en œuvre et de contrainte d'environnement opérationnel.
Le travail de Post-Doc sera principalement axé sur la tâche « Développement d'une première série de prototypes de bracelets connectés ».
Etape 1. Analyse bibliographique poussée des solutions originales autour des systèmes connectés de mesure de paramètres physiologiques -> cahier des charges sur les données physiologiques à enregistrer, cahier des charges des bracelets connectés à développer
Etape 2. Analyse et tests comparatifs de plusieurs technologies de capteurs existants. Nous envisageons plusieurs types de capteurs intégrables sur une surface réduite selon une approche dite « seconde peau ».
Etape 3. Développement d'une première série de prototypes de bracelets connectés à partir de ces technologies existantes, en misant à terme sur une miniaturisation optimale de sorte à ne pas gêner la prise en charge de la victime, et une intégration sur substrat souple. Par exemple, il existe différentes solutions commerciales de capteurs destinés à des mesures physiologiques, mais qu'il faudra tester et comparer entre elles lors de l'étape 2. L'assemblage de capteurs existants permettra d'obtenir rapidement un prototype d'acquisition de données physiologiques pour commencer à alimenter les bases de données. Néanmoins, ces solutions sont peu ergonomiques et non miniaturisées.
Etape 4. Optimisation du système d'acquisition par bracelet connecté. Production d'un second prototype prenant en compte les éléments des tâches précédentes, visant la miniaturisation et l'autonomie, pour une mise en œuvre du protocole de mesure complet.

Moyens disponibles :
ESYCOM : Moyens logiciels / Expérimentaux ( Logiciel Comsol / Salle Blanche / Prototypage de cartes électroniques

Compétences

- savoirs : système d'acquisition, instrumentation, capteurs, systèmes électroniques
- savoir-faire : concevoir et piloter une chaîne d'acquisition (ici de signaux physiologiques), concevoir un système électronique mixte, mettre en oeuvre un protocole de mesure, mener des expérimentations en autonomie, rédiger des compte-rendus d'avancement, participer à des publications
- savoir-être : travail en équipe, adaptabilité à un environnement pluridisciplinaire

Contexte de travail

Présentation du laboratoire ESYCOM:
Le Laboratoire ESYCOM s'inscrit dans les domaines de l'ingénierie des systèmes de communication, des capteurs et des microsystèmes pour la ville, l'environnement et la personne. ESYCOM articule ses recherches autour de trois thèmes fédérateurs :
1) systèmes de communication, 2) micro-capteurs, 3)micro-énergie, incluant les procédés technologiques, la modélisation et la caractérisation. Les sujets prioritaires sont actuellement autour des antennes et de la propagation en milieux complexes, des microsystèmes d'analyse de l'environnement, des capteurs pour la santé, des interfaces avec le vivant, de la récupération d'énergie ambiante, du développement et de la modélisation de composants et technologies photonique-microondes pour solutions intégrées bas coût.

Equipe encadrante : le chercheur sera sous la responsabilité de Gaëlle Lissorgues, dans l'équipe qui travaille sur les capteurs pour la santé.

Contexte général du sujet : Dans la chaîne des soins depuis les premiers secours délivrés sur place auprès d'une victime d'accident de la route jusqu'à la prise en charge chirurgicale dans un « trauma center », l'objectif est de gagner du temps (temps précieux pour le devenir de la victime). A titre d'exemple une réduction de 10 minutes du temps d'intervention pouvait être associée à une baisse de la probabilité de mourir d'un tiers. Au regard des informations accessibles lors de la survenue d'accidents, et compte tenu de nos infrastructures de transports (localisation de l'accident) plusieurs problématiques sont soulevées : comment dimensionner au mieux l'organisation des secours ? Comment informer au mieux les acteurs de la chaîne des secours pour anticiper certaines décisions de prise en charge et gagner du temps ? Parmi les technologies pour alerter automatiquement les services de secours (E-call, Roawds, iHeero…) aucune ne propose d'informations sur la sévérité de l'accident et en particulier sur le type de blessures potentiellement subies par les victimes. Le projet vise à collecter de nouvelles données centrées sur l'état physiologique de la victime permettant de compléter et d'améliorer la fiabilité du score de sévérité de blessure obtenu par l'intermédiaire des méthodes développées précédemment.

On en parle sur Twitter !