En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8235-OZLSEL-003 - Chercheur postdoctoral H/F en électrochimie et instrumentation à Sorbonne Université

Chercheur postdoctoral H/F en électrochimie et instrumentation à Sorbonne Université

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8235-OZLSEL-003
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : mercredi 4 mars 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 4 mai 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2605 et 3007 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le projet intitulé ”Analyse in-situ des changements structuraux, gravimétriques et mécaniques des matériaux électroactifs pendant les échanges ioniques” vise à étudier la corrélation entre i) les paramètres structuraux, ii) les contraintes mécaniques et iii) la dynamique de transfert et de transport d'ions au sein de ces matériaux électroactifs. Pour cela, des techniques couplées seront utilisées : méthodes électrogravimétriques avancées dérivées de la spectroscopie d'impédance électrochimique (EIS), analyse électroacoustique par QCM-D, microbalance à quartz (QCM) associée à des mesures in situ synchrotron XRD. Ce projet de recherche s'inscrit dans le cadre de l'optimisation de l'interface électrode modifiée/électrolyte qui intervient au sein des dispositifs de stockage de l'énergie.

Activités

Tâche I : Synthèse d'électrodes pseudocapacitives de type 2D / Caractérisations classiques structurales et morphologiques / Evaluation des performances en termes de capacité.

Tâche II : Techniques d'analyse avancée in situ (propriétés de transfert/transport des espèces à l'interfaceélectrode/électrolyte, analyse électromécanique et structurale pendant le cyclage) : EQCM, impédance électrogravimétrique et électroacoustique, "synchrotron XRD in situ couplé avec EQCM".

Tâche III : Analyse/Modélisation des résultats électrogravimétriques et synchrotron XRD, corrélation des résultats.

Tâche IV : Rédaction de publications avec les différents résultats obtenus.

Compétences

- Doctorat en science des matériaux ou en chimie analytique avec de solides compétences en électrochimie, une expérience pratique des méthodes spectroscopiques (i.e. impédance électrochimique), de la DRX et les méthodes basées sur le QCM.

- Une bonne expérience en synthèse/caractérisation des matériaux pour le stockage de l'énergie et/ou en expériences au synchrotron seraient appréciées.

- La capacité de travailler en tant que chercheur indépendant avec un haut niveau de jugement scientifique et d'initiative.

- D'excellentes capacités de communication et d'organisation.

- Une bonne maîtrise de l'anglais à l'oral et à l'écrit, des compétences en français seraient appréciées.

Contexte de travail

Le laboratoire LISE est une unité de recherche mixte associant le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) et Sorbonne Université (campus Jussieu, Paris), employant 70 personnes. Les domaines de recherche du laboratoire « Interfaces et Systèmes Electrochimiques » sont la corrosion et son inhibition, les traitements de surface, le stockage et la conversion de l'énergie, auxquels se sont progressivement ajoutées des problématiques liées au comportement des interfaces dans les milieux naturels. Les principales activités du laboratoire sont :

- le développement de méthodes issues des concepts de la cinétique électrochimique et la mise au point d'une instrumentation sophistiquée permettant de les appliquer aux interfaces électrode-électrolyte,

- l'élaboration, la modification, la caractérisation structurale et/ou chimique d'interfaces et systèmes électrochimiques et la modélisation de leurs comportements électrochimiques.

La structuration des recherches s'articule autour de 3 thèmes : (i) Thème 1. Microsystèmes et électrochimie multiéchelle pour la caractérisation des matériaux, (ii) Thème 2. Matériaux et interfaces : fonctionnalités et électrochimie et (iii) Thème 3. De la réactivité électrochimique aux mécanismes moléculaires. Ce projet s'inscrit dans le cadre des thèmes abordés dans le "Thème 2 : Matériaux et interfaces : fonctionnalités et électrochimie" et en particulier des axes transversaux "Axe 3 : Stockage électrochimique et conversion d'énergie" et "Axe 2 : Développement instrumental et couplage technique" de notre laboratoire.

Contraintes et risques

R.A.S

Informations complémentaires

Dossier de candidature : CV, bref résumé de thèse et rapports de soutenance de la thèse de doctorat, lettre de motivation, liste de publications (acceptées/en cours)

On en parle sur Twitter !