En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7248-FRAVER-006 - Ingénieur (H/F) responsable du développement d'un système expérimental de blockchain sur des véhicules

Ingénieur (H/F) responsable du développement d'un système expérimental de blockchain sur des véhicules


Date Limite Candidature : mercredi 1 juin 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7248-FRAVER-006
Lieu de travail : SOPHIA ANTIPOLIS
Date de publication : mercredi 11 mai 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2130€ à 2396€ pour une expérience inférieure à 10 ans.
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le laboratoire LEAT (UMR CNRS 7248) développe un certain nombre de travaux visant à créer un système de blockchain expérimental au sein des véhicules pour pouvoir remonter des informations et ainsi créer de nouveaux services. Il faut aussi faire en sorte que la blockchain ainsi créée puisse s'interfacer avec d'autres types de blockchain au travers d'une interface développée par Symag (Blocksy). Les missions associées à ce poste sont donc de participer à l'ensemble des travaux industriels visant à équiper un véhicule d'une ECU capable de communiquer avec des Blockchains et des Smart Contracts.

Activités

Le laboratoire LEAT recrute donc un ingénieur en CDD pour une durée de un an, pour réaliser ces développements. Cet ingénieur devra être capable de travailler en équipe, notamment avec les enseignant-chercheurs et les doctorants, mais également avec les ingénieurs des société Renault et Symag.
Vous êtes électronicien, informaticiens, vous avez des connaissances sur la programmation orientée objet, la programmation en Java ou Kotlin sous Android, vous êtes curieux de ces nouvelles technologies de blockchain et de smart contracts. De plus vous êtes bilingue en anglais et intéressé par tout les développements matériel et logiciels, vous êtes la personne que nous recherchons.

Compétences

Profil du candidat :
- Formation générale en ingénierie matérielle et logicielle.
- Connaissances des blockchains et smart contracts appréciée.
- Notions de la sécurité des échanges par cryptographie symétrique et asymétrique.
- Programmation en C et C++, Java ou Kotlin sou sous Android
- Given the international character of LEAT, a good knowledge of English is a must. 

Formation et compétences requises :
- Master ou diplôme d'ingénieur en électronique, en informatique ou en traitement de l'information
- Vous savez constuire une application complète en Java ou Kotlin sous Android Studio

Contexte de travail

Le laboratoire LEAT travaille depuis maintenant 4 ans sur des Blockchain et des smart contracts, notamment dans un projet ANR Smart IoT for Mobility (le projet ANR-19-CE25-0008). Dans le projet ANR SIM il est prévu de travailler en collaboration avec un industriel fabricant d'automobiles, Renault, et un industriel spécialisé dans la production d'interfaces de blockchains SYMAG (ex-filiale de BNP-Parisbas). Ce projet a pour objectif de développer en collaboration étroite avec Renault et Symag des solutions pour adopter les négociations, au travers des Smart Contracts, des « Smart Service Books » de Renault qui seraient déposés dans des Blockchains. Les Blockchains seraient vues dans ce projet comme des moyens d'assurer la compensation de chacun (traçabilité) mais aussi le partage de données (privacy) et des business models des partenaires avec des intérêts divers. L'ensemble de ces questions sont pleinement au centre des préoccupation des juristes puisque les Smart Contracts sont un moyen de proposer des contrats légaux. La transformation numérique de notre société est au cœur des préoccupation légales, comme les questions d'acceptabilité des utilisateurs, la confiance dans laquelle il placent ce type d'application mais aussi les assurances de non-divulgation des données personnelles (RGPD).

On en parle sur Twitter !