En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7073-MICPEF-065 - Ingénieur d'Etudes en épitaxie par jets moléculaires H/F

Ingénieur d'Etudes en épitaxie par jets moléculaires H/F


Date Limite Candidature : mardi 23 avril 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Ingénieur d'Etudes en épitaxie par jets moléculaires H/F
Référence : UMR7073-MICPEF-065
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : VALBONNE
Date de publication : mardi 12 mars 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 8 mois
Date d'embauche prévue : 2 mai 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2304,90€ et 2916,64€ selon le niveau d'ancienneté
Niveau d'études souhaité : Niveau 6 - (Bac+3 ou 4)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
BAP : Sciences de l'Ingénieur et instrumentation scientifique
Emploi type : Ingénieur-e en techniques expérimentales

Missions

L’ingénieur-e d’Etude en techniques expérimentales a pour mission d’accompagner les équipes de recherche du laboratoire dans le développement et l’exploitation des réacteurs d’épitaxie par jets moléculaires. Il/elle interagira avec les chercheurs et ingénieurs rattachés au pôle épitaxie pour identifier les besoins, proposer les actions touchant à la maintenance et à l’amélioration des réacteurs d’épitaxie par jets moléculaires et développer l’instrumentation autour des réacteurs. Il/elle travaillera notamment sur un réacteur MBE 8 pouces.

Activités

• Concevoir et développer les dispositifs expérimentaux relatifs à l’interfaçage et l’automatisation des réacteurs d’épitaxie par jets moléculaires
• Tester ces dispositifs en lançant des recettes sur certains réacteurs d’épitaxie
• Elaborer, mettre en oeuvre et suivre les protocoles d’interventions de maintenance préventive et d’interventions de dépannage
• Organiser et gérer les relations avec les fournisseurs et les constructeurs
• Établir un dossier de calcul, un schéma ou un plan en vue d'une réalisation
• Conseiller les utilisateurs pour leur mise en oeuvre dans le respect des normes d'utilisation
• Former à la technique et à l'utilisation des réacteurs de croissance les stagiaires et doctorants
• Étudier les risques, mettre en oeuvre et faire respecter les normes et les règles d'hygiène et sécurité

Compétences

• Connaissances des logiciels spécifiques à l’interfaçage et au pilotage d’instrument, par exemple Labview, Python, …
• Connaissances dans le domaine du vide et de l’ultravide, de l’optique et de la caractérisation des matériaux
• Des connaissances en électronique, en électrotechnique et en conception mécanique seraient un plus
• Niveau d'anglais suffisant pour travailler avec des collègues ou utilisateurs non francophones (Niveau B1 cadre européen commun de référence pour les langues)

Contexte de travail

Le CRHEA (Centre de Recherche sur l’Hétéro-Epitaxie et ses Applications) est une unité mixte de recherche CNRS/Université Côte d’Azur spécialisée dans la croissance cristalline de matériaux semi-conducteurs à large bande interdite et des matériaux 2D. Les thématiques concernent la transition énergétique, les communications du futur, l’environnement et la santé. L’effectif total du CRHEA est de 75 personnes (40 permanents, 35 non permanents) et se situe dans la technopole de Sophia-Antipolis (Alpes-Maritimes). L’ingénieur-e d’étude est rattaché-e au pôle « Epitaxie par jets moléculaires » (EJM). Le pôle intervient sur une plateforme composée de 8 réacteurs ayant des capacités de 2 à 8 pouces (50 à 200 mm) utilisés essentiellement en recherche et développement mais aussi dans le domaine industriel, pour la croissance de GaN, ZnO et des matériaux 2D. Ces réacteurs sont équipés de techniques de caractérisation in situ telles que la réflectivité laser ou la diffraction électronique en incidence rasante (RHEED). L’ingénieur-e d’étude exercera ses activités au sein du pôle EJM qui comprend 2 ingénieurs de recherche et 1 assistant ingénieur. Ce pôle a en charge la maintenance et le développement des réacteurs d’épitaxie par jets moléculaires. Il/elle sera sous la responsabilité hiérarchique du responsable du pôle et aura la responsabilité spécifique de deux réacteurs de croissance dont un de capacité 8 pouces.


Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.