En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6226-CHRLES-001 - Chercheur post-doctoral en coordination et chimie supramoléculaire. H/F

Chercheur post-doctoral en coordination et chimie supramoléculaire. H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6226-CHRLES-001
Lieu de travail : RENNES
Date de publication : mercredi 8 janvier 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 juin 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2600-3700 euros bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le/la chercheur.e intégrera l'équipe Chimie du Solide et Matériaux de l'Institut des Sciences Chimiques de Rennes, UMR 6226. Le/la chercheur.e sera hébergé.e à l'Institut National des Sciences Appliquées de Rennes (INSA-Rennes) sous la supervision du Dr Christophe Lescop. Il / elle sera impliqué.e dans le projet ANR SMAC, «Switchable Multifunctional Advanced Complexes». Ce projet est un projet multidisciplinaire dans le domaine des nanosciences ayant pour objectif de concevoir, synthétiser et étudier des composés multifonctionnels dont les propriétés magnétiques ou la luminescence peuvent être modulées par un stimulus externe. Outre l'équipe de l'Institut des sciences chimiques de Rennes, des membres de l'Université Paris Sorbonne (équipe du Dr V. Marvaud, chef de projet) et de l'Institut de physique de Rennes (équipe du Dr E. Collet) sont également impliqués dans le projet et un intense travail de collaboration entre ces 3 équipes est prévu au cours de ce travail postdoctoral. Plus précisément, le/la chercheur.e recruté.e sera responsable de la préparation et de la caractérisation de nouveaux assemblages hétéro-polymétalliques combinant luminescence, magnétisme et effet de commutation, qui seront basés sur des précurseurs luminescents Cu (I).

Activités

Le/la chercheur.e sera en charge de conduire une partie spécifique d'un projet ANR relatif à la préparation de nouveaux assemblages polymétalliques luminescents à base d'ions Cu (I). Il ou elle contribuera à des activités telles que la synthèse des nouveaux dérivés, leur caractérisation complète, l'étude de leurs propriétés photophysiques à l'état solide. Il / elle mènera un travail de collaboration avec les équipes associées à Paris et Rennes. Il / elle sera également engagé.e dans la supervision des étudiants de premier cycle et de doctorat impliqués dans le projet. Il/elle sera impliqué.e dans la préparation de la publication d'un ou plusieurs articles sur les analyses des données collectées au cours du projet. Les données pourront être communiquées lors de réunions internes à l'ANR et de conférences nationales et internationales.

Compétences

Le/la candidat.e doit avoir soutenu au cours des deux dernières années une thèse de doctorat en chimie moléculaire, posséder de solides compétences en chimie de coordination, chimie supramoléculaire ou organique et maîtriser les techniques analytiques classiques (RMN, UV-vis, IR…). Un fort intérêt pour la caractérisation à l'état solide telle que la résolution de la structure cristalline aux rayons X et les études photophysiques à l'état solide est également nécessaire. Il / elle doit avoir une forte aptitude à travailler en équipe et dans des projets collaboratifs et multidisciplinaires, et présenter une capacité à travailler de manière indépendante. Il / elle devra être capable de parler et d'écrire couramment l'anglais. Le français n'est pas obligatoire mais serait apprécié.

Contexte de travail

Ce travail post-doctoral est financé par l'ANR et se déroulera dans le cadre d'une collaboration impliquant d'autres équipes de recherche à Paris et Rennes. Le/la candidat.e sera hébergé.e à l'Institut National des Sciences Appliquées de Rennes dans l'équipe Chimie du Solide et Matériaux (https://www.insa-rennes.fr/iscr-csm.html) appartenant à l'Institut des Sciences Chimiques de Rennes, UMR 6226 CNRS (https://iscr.univ-rennes1.fr/).

Contraintes et risques

De courtes périodes de déplacements en France et à l'étranger sont à prévoir.

On en parle sur Twitter !