En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5814-CLABOM-085 - Ingénieur-e de recherche en développement logiciel (H/F)

Ingénieur-e de recherche en développement logiciel (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 12 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5814-CLABOM-085
Lieu de travail : ANNECY LE VIEUX
Date de publication : mercredi 21 septembre 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 2 583 € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

En tant qu'ingénieur-e de recherche en développement logiciel, vous aurez à travailler sur l'analyse online des télescopes du projet CTAO (https://www.cta-observatory.org/). Le logiciel HipeRTA a pour vocation de traiter les 17 GB/s de données fournis par les télescopes et de les transformer en données exploitables. Votre mission sera le développement, le déploiement et le test de ce code pour les télescopes en cours de construction sur le site Nord de CTA (Îles Canaries, La Palma) et le site Sud (Paranal, Chili).
Vous devrez aussi veiller à l'intégration de ce code dans le framework de contrôle des télescopes développé par le groupe de travail SAG (Science Alert Generation) au sein du framework ACADA dirigé par la collaboration internationale CTAO.

Activités

• Développement et déploiement du software sur un cluster de calcul à distance (situé à La Palma)
• Développement de scripts Python pour l'interfaçage avec l'analyse de haut niveau et le système d'ordonnancement
• Test du code à l'aide des données fournies par le télescope LST-1
• Maintenance d'une intégration continue et du déploiement continu de HipeRTA
• Test d'interface et d'intégration au sein d'ACADA
• Possibilité de participation au développement du code C++ Haute performances de HipeRTA, une formation dans ce domaine est possible en fonction des besoins

Compétences

Savoir-faire
• Développement, déploiement et tests unitaires
• Intégration et Déploiement continu sur GitLab, Jenkins et SonarQube
• Conteneurisation (Docker, Singularity...)
• Maîtriser l'environnement Linux
• Compétences en systèmes d'ordonnancement sur les fermes de calculs (slurm)
• Des connaissances en C++ et HPC sont un plus (possibilité de formation dans ces domaines)
• Bonne connaissance de l'anglais oral et écrit

Savoir-être
• Capacité à travailler au sein d'une équipe pluridisciplinaire (ingénieurs et physiciens)
• Capacité à travailler au sein d'une équipe internationale
• Capacité d'apprentissage et d'organisation
• Capacité de présentation d'un travail technique en anglais

Niveau d'études souhaité : Diplôme d'ingénieur ou Doctorat
Expérience souhaitée : Débutant accepté

Contexte de travail

Le LAPP est un laboratoire de l'Institut de Physique Nucléaire et de Physique des Particules (IN2P3), institut du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) qui coordonne les programmes dans ces domaines. Le LAPP est une unité mixte de recherche (UMR 5814) du CNRS et de l'Université Savoie Mont-Blanc (USMB). Plus de 150 chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, techniciens, administratifs, étudiants et visiteurs étrangers y travaillent. Les recherches menées au LAPP ont pour but l'étude de la physique des particules élémentaires et de leurs interactions fondamentales, ainsi qu'à explorer leurs liens avec les grandes structures de l'Univers. Les travaux des équipes du LAPP visent, entre autres, à comprendre l'origine de la masse des particules, à percer le mystère de la matière noire ou encore à déterminer ce qui est arrivé à l'antimatière présente dans notre univers au moment du Big-Bang.

Le LAPP est responsable de l'analyse online de l'expérience CTA, constitué d'une centaines de télescopes répartis entre l'hémisphère Sud et l'hémisphère Nord. Cette expérience a pour but d'étudier les phénomènes violent dans notre univers par l'étude des rayons gamma émis par ces derniers. CTA fournit un environnement de travail international riche et stimulant et extrêmement pluridisciplinaire (électronique, informatique, mécanique, physique, analyse de données…). Ce projet ambitieux nécessite de construire un logiciel dédié au traitement d'un énorme flux de données fournit par les télescopes en moins de 15 secondes. Des voyages pour des réunions de collaboration ainsi que des voyages sur site pour faciliter le déploiement du logiciel seront à envisager.

Contraintes et risques

des déplacements de courtes durées sont à prévoir en France et à l'étranger

On en parle sur Twitter !