En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5629-SEVSAI-010 - Chercheur Post-doc (H/F); Chimie et physico-chimie des polymères biosourcés

Chercheur Post-doc (H/F); Chimie et physico-chimie des polymères biosourcés

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 1 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5629-SEVSAI-010
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : jeudi 10 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 805€ à 3 963€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le rôle de l'agent recruté sera de développer de nouveaux polyesters hyperramifiés biosourcés. Le travail comprendra un volet dédié à la synthèse de ces polymères par catalyses chimiques et enzymatiques ainsi qu'à leur post-fonctionnalisation. Un second volet sera dédié à la caractérisation des propriétés physico-chimiques de ces matériaux polymères et à leur évaluation pour une utilisation de les domaines des cosmétiques et de l'encapsulation.

Activités

- Réaliser l'époxydation enzymatique de chaines grasses C22.
- Optimiser cette synthèse (génération in-situ du peroxyde, rendement élevé, obtenir des produits purs)
- Générer les fonctions hydroxyle sur l'acide gras
- Synthétiser les polyesters hyperramifiés à partir des chaînes grasses hydroxylées
- Analyser les caractéristiques moléculaires des polymères à l'aide des techniques usuelles de caractérisation (SEC, RMN, UV, IR, spectrométrie de masse)
- Évaluer les propriétés physico-chimiques des polymères (DSC, DMA, rhéologie, etc.)
- Réaliser la modification chimique des polymères pour modifier leur paramètre de solubilité
- Établir la corrélation entre la structure et les propriétés des composés
- Rédiger des rapports d'avancement des travaux

Compétences

- Compétences indispensables en chimie moléculaire et synthèse macromoléculaire
- Connaissances indispensables des techniques usuelles de caractérisation des polymères

Contexte de travail

Le projet est une collaboration entre le LCPO (Bordeaux), et le centre technique industriel des corps gras (ITERG). L'essentiel de la mission du post-doc se déroulera au LCPO à Bordeaux.
Le Laboratoire de Chimie des Polymères Organiques (LCPO) est une unité mixte de recherche rattachée au CNRS, à l'université de Bordeaux et à Bordeaux INP Aquitaine. Le LCPO est composé de 4 équipes de recherche et comprend près de 150 personnes, incluant environ 50 personnels
permanents.
Fort d'une expérience de plus de 30 ans en chimie
des polymères, les recherches du LCPO visent à :
- mettre au point des méthodologies innovantes de synthèse de précision des polymères, en utilisant notamment des approches biomimétiques et/ou relevant des principes de la chimie verte
- développer des matériaux polymères fonctionnels par ingénierie macromoléculaire et auto-assemblage.

Le travail du post-doc recruté sera réalisé au sein de l'équipe 2 du LCPO et en collaboration avec l'ITERG.

L'équipe 2, intitulée «Biopolymères et Polymères Bio-sourcés», est dirigée par Henri Cramail http://www.lcpo.fr/team-2-biopolymers-bio-sourced-polymers/.
L'équipe développe l'utilisation de bio-ressources pour la synthèse de polymères avec comme orientations principales :
- l'utilisation d'huiles végétales (modifiées) comme monomères
- l'obtention de synthons polymérisables à partir de la biomasse ligno-cellulosique
Les travaux effectués durant ce contrat seront donc menés dans le contexte de l'équipe 2. Il sera notamment important de prendre en considération la dimension « verte » des synthèses développées (réduction du nombre d'étapes, limitation de l'utilisation de composés toxiques), et le recours à des composés biosourcés sera privilégié. L'encadrement sera assuré par Henri Cramail (Professeur à l'Université de Bordeaux) et Etienne Grau (Maître de conférences à l'Université de Bordeaux et chercheur au LCPO).
Les travaux seront valorisés par des dépôts de brevets et par des publications dans des journaux à facteurs d'impact élevés.

On en parle sur Twitter !