En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5506-THIGIL-016 - Electronicien-e (H/F)

Electronicien-e (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5506-THIGIL-016
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : mercredi 6 novembre 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2076 et 2184€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Développement de l'électronique de conditionnement d'un capteur piézorésistif à base de nanotubes de carbone, calibration et test sur banc de mesure puis
expérimentation sur animal en collaboration avec le laboratoire de physiologie et de médecine expérimentale (Phymedexp à Montpellier).
Ce travail sera réalisé conjointement entre 3 laboratoires montpelliérains basés géographiquement sur le même campus (LIRMM, IES (Institut d'Electronique et des Systèmes), Phymedexp).
Participation active au projet H2020 SmartVista ( (https://smartvista.eu/) et interactions avec les membres du consortium.

Activités

Le candidat sera en charge de la conception de l'électronique de conditionnement d'un capteur piézorésistif destiné à mesurer la respiration et les battements cardiaques. Le capteur piézorésistif
à base de nanotubes de carbone est fabriqué dans le laboratoire IES et le candidat travaillera en collaboration avec le post-doctorant de l'IES qui fabrique ce capteur à base de nanotubes.
Après la validation de l'électronique du capteur sur un banc de test, des expériences sur animaux (souris) seront réalisées avec un ingénieur du laboratoire de physiologie et de médecine expérimentale.
Des mesures de sensibilités, de consommation, de fiabilité devront être réalisées.
Le candidat présentera les résultats de ses activités lors de réunions avec les partenaires du projet européen. Il devra également participer à la rédaction des rapports du projet.

Compétences

Nous recherchons un candidat avec des solides connaissances en électronique analogique.
Notions de bases des principes et règles de la compatibilité électromagnétique.
La maîtrise de l'anglais est requise. Aptitude à s'exprimer oralement et à l'écrit.
Capacité de travailler en équipe. Esprit d'initiative, sens de l'organisation.

Contexte de travail

Le candidat rejoindra l'équipe SmartIES du Département de Microélectronique au LIRMM. Il travaillera dans le contexte du projet européen Smartvista. L'objectif du
projet est de réaliser un système de surveillance cardiaque fiable pour détecter les anomalies intermittentes et détecter les comportements cardiaques critiques.
L'innovation de SmartVista consiste à intégrer des capteurs à nanomatériaux 1D / 2D pour surveiller le cœur, des récupérateurs d'énergie thermoélectriques pour extraire l'énergie du corps
afin d'alimenter le système et des systèmes de batterie imprimables pour stocker cette énergie. Ensemble, ils formeront un dispositif auto-alimenté qui surveillera de manière autonome
l'électrocardiographe, le débit respiratoire, le débit d'oxygène et la température du patient. Ces informations seront ensuite transmises sans fil pour le traitement de la santé en ligne. Cette surveillance
auto-alimentée en temps réel de la santé d'un patient de cette manière n'est pas disponible pour le moment. La technologie qui sera développée dans SmartVista nous positionnera à la pointe de la
technologie de la santé numérique et du biocapteur portable pour la surveillance sans fil dans les hôpitaux et les patients distants, tous deux nécessaires en cette période de vieillissement
de la population.

Contraintes et risques

L'animalerie ou s'exercera les manips est une animalerie conventionnelle L1 avec accès restreint. Cela nécessite la connaissance de la règlementation en matière d'hygiène et de sécurité. Seuls les personnels ayant un niveau de formation expérimentateur (ancien Niv II ) ou concepteur de projet (ex niv I) peuvent avoir accès seul à la pièce d'expérimentation ou sinon ils seront accompagnés du responsable de projet. L'accès est aussi conditionné au fait de ne pas avoir d'animaux de compagnie (rongeur lagomorphes, nac) et de ne pas être en contact avec ces animaux a minima 48h00 avant pour éviter les contaminations.
Une formation niveau 1 en expérimentation animale sera souhaitable en cas d'expérimentation en zone agréée

On en parle sur Twitter !