En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5255-CHLGRA-002 - Post-doctorat (H/F): Biosenseurs à base de nanoparticules fluorescentes

Post-doctorat (H/F): Biosenseurs à base de nanoparticules fluorescentes

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 13 mars 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Post-doctorat (H/F): Biosenseurs à base de nanoparticules fluorescentes
Référence : UMR5255-CHLGRA-002
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : TALENCE
Date de publication : mercredi 10 janvier 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2905 € et 4081 € brut mensuel selon l’ancienneté
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : Indifférent
Section(s) CN : Matière molle : synthèse, élaboration, assemblages, structure, propriétés, fonctions

Missions

Les biosenseurs fluorescents sont constitués d'un biorécepteur (ADN, anticorps...) et d'un transducteur qui peut être une molécule ou une nanoparticule (NP) émettant de la lumière. Ces types de nanoparticules fluorescentes fonctionnelles sont traditionnellement obtenues en deux étapes : une nanoparticule fluorescente hydrophobe est d'abord synthétisée, puis un agent de ciblage est introduit par une étape de greffage. Un défi consiste à simplifier ces synthèses afin de diminuer le temps réactionnel et la dimension des nanoparticules. Dans cette perspective, le projet vise à préparer des NPs dont la couronne est à base d'une biomacromolécule hydrophile (ADN, protéine, etc.), tandis que le coeur est constitué d'un polymère hydrophobe dopé avec des colorants fluorescents, ou bien de fluorophore seul, agrégé sur lui-même. Les NPs seront formées par assemblage de copolymères amphiphiles ou par nanoprécipitation de fluorophores dédiés. Les propriétés fluorescentes des NPs seront étudiées, ainsi que leur capacité à être utilisées comme biocapteurs ou biomarqueurs. Compétences requises: synthèse (organique et/ou des polymères), chimie supramoléculaire, photophysique, physico-chimie des systèmes colloïdaux, biochimie.
Le contrat est à démarrer entre mars et juin. Renouvelable.

Activités

- synthèse de fluorophores et de polymères, greffage
- caractérisation de copolymères amphiphiles
- caractérisation de nanoparticules (DLS, TEM)
- caractérisations spectroscopiques
- éventuellement imagerie biologique et/ou évaluation des objets fluorescents en tant que biosenseurs

Compétences

- synthèse d'hétérocycles
- caractérisation de polymère ou macromolécules
- connaissances en physico-chimie/chimie physique/nanosciences

Contexte de travail

Le post-doctorat a lieu dans le cadre de l'ERC COMET (2023-2028 https://cordis.europa.eu/project/id/101077364/fr) et se déroule à l'Institut des Sciences Moléculaires (ISM). L'ISM rassemble une communauté de chercheurs organiciens et physico-chimistes intéressés par les édifices moléculaires, et travaillant sur leur conception, synthèse, caractérisation, réactivité et analyse dans divers environnements.
L'ISM est une Unité Mixte de Recherche CNRS / Université de Bordeaux / Bordeaux INP Aquitaine (ISM, UMR 5255 CNRS) dépendant de la Délégation Régionale Aquitaine (DR 15).
L'expertise de l'Institut se décline autour de grandes compétences identifiées autour :
- de théoriciens en chimie quantique et dynamique moléculaire et réactionnelle,
- de chimistes organiciens de synthèse,
- d'expérimentateurs physicochimistes (spectroscopie, photochimie, reconnaissance moléculaire et analyse),
Cette pluridisciplinarité des compétences permet d'élaborer des projets de recherche sur des thématiques transverses au sein de l'Institut : surfaces, interfaces et matériaux, nanosciences, chimie verte et catalyse, molécules naturelles et bioactives, modélisation.
La thèse de déroulera au sein de l'équipe IPM/LAGON dont les domaines de recherche s'articulent autour de :
- Photonique moléculaire : molécules et assemblages moléculaires fonctionnels (design, propriétés optiques et optiques non-linéaires).
- Multiphotonique
-Développement de plateformes de taille nanométrique (nanoparticules, nanodots, traceurs…) pour l'imagerie du vivant, la thérapie et le théranostic.
-Nano-objets photo-actifs pour la thérapie et la délivrance de molécules bioactives
- Glycochimie et chimie bio-orthogonale


Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.