En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5089-RENPOI-006 - Ingénieur d'études en biologie H/F IE CDD en biologie

Ingénieur d'études en biologie H/F IE CDD en biologie


Date Limite Candidature : mardi 14 février 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5089-RENPOI-006
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mardi 24 janvier 2023
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2213 et 2335 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le/la biologiste aura pour mission de conduire des approches de biologie moléculaire et cellulaire visant à étudier les mécanismes moléculaires impliqués au cours de la phagocytose par les macrophages.

Nous avons récemment rapporté l'implication de structures de type podosomes dans la phagocytose, que nous avons précédemment décrit comme produisant des forces de protrusion sur l'environnement extracellulaire. Afin d'étudier la mécanique de la phagocytose, nous venons de développer un nouveau modèle de phagocytose frustrée 2,5D constitué de réseaux de micropiliers flexibles de rigidité contrôlée. En utilisant la microscopie à fluorescence, nous étudions la dynamique de la coupe phagocytaire se formant le long de la surface des piliers osponisés et avons commencé à quantifier les forces subcellulaires, et cette approche permettra de mieux déchiffrer les mécanismes moléculaires impliqués dans la mécanobiologie de la phagocytose.

Le travail proposé consistera à utiliser cette approche innovante pour étudier quels sont les mécanismes moléculaires impliqués dans la génération de forces au niveau du phagosome.

Activités

• Conduire, dans le cadre d'un programme expérimental, un ensemble de techniques de biologie (cultures cellulaires, transfection, transduction, cytométrie, microscopie, histologie, western blot, PCR, génotypage de souris, construction de plasmides...) et de sciences des matériaux (microfabrication en salle blanche);
• Adapter ses compétences aux évolutions permanentes de son domaine ;
• Analyser et interpréter les résultats en vue de leur exploitation ou publication ;
• Rédiger et actualiser les protocoles techniques ;
• Consigner, mettre en forme et présenter les résultats;
• Gérer et organiser les moyens techniques dans le cadre du projet scientifique ;
• Assurer une veille scientifique et technologique relative au projet scientifique ;
• Participer à la diffusion et à la valorisation des résultats sous forme de présentations orales et de publications ;
• Assurer l'application des principes et des règles d'hygiène et de sécurité.

Compétences

• Connaissances approfondies en biologie
• Maîtrise des techniques de biologie moléculaire (PCR, qPCR, génotypages) et de biologie cellulaire (culture, transfection et transduction)
• Savoir-faire un compte rendu des expérimentations en cours et des résultats obtenus
• Capacité à travailler en équipe et autonomie
• Rigueur expérimentale et gestion des priorités
• Réglementation en matière d'hygiène et de sécurité
• Informatique appliquée (bureautique et logiciels spécialisés : ImageJ, Prism)
• Langue Anglaise : B1 à B2 (cadre européen commun de référence pour les langues)

Contexte de travail

Le/la biologiste sera recruté-e sous la supervision de Renaud Poincloux au sein de l'IPBS, Toulouse et de Laurent Malaquin au LAAS, Toulouse.

Contraintes et risques

Aucun risque particulier.

On en parle sur Twitter !