En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant.e : Reprogrammation des macrophages associés aux tumeurs à l'aide de nanoparticules lipidiques fonctionnalisées par des aptamères (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 4 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8612-FRAFAY-002
Lieu de travail : CHATENAY MALABRY
Date de publication : lundi 13 septembre 2021
Nom du responsable scientifique : Elias Fattal, Francois Fay
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L'objectif de ce projet de thèse est de développer la délivrance de siRNA en utilisant des nanoparticules fonctionnalisées par des aptamères pour induire la reprogrammation des macrophages associés aux tumeurs. Ce projet se déroulera au sein du groupe du Prof. Elias Fattal à l'Institut Galien Paris-Saclay en collaboration avec le Dr. Jean-Luc Perfettini à l'Institut Gustave Roussy.

Les aptamères (Apts) sont des oligonucléotides d'ADN ou d'ARN courts dont la haute affinité pour des cibles spécifiques a été démontrée. Contrairement aux anticorps, les Apts sont généralement sélectionnés in vitro à partir de bibliothèques combinatoires d'oligonucléotides pà l'aide d'un processus à haut débit connu sous le nom d'évolution systématique des ligands par enrichissement exponentiel (SELEX). Au cours des dernières années, notre laboratoire a développé de nouvelles nanoparticules conjuguées à l'Aps qui peuvent cibler des cellules spécifiques à la fois in vitro et in vivo. Grâce à cette expertise, nous prévoyons de développer de nouvelles nanoparticules conjuguées à un aptamère pour cibler les macrophages associés aux tumeurs et délivrer un siRNA pour induire la reprogrammation des macrophages.

Les objectifs spécifiques de ce travail sont les suivants :
(i) Sélection d'aptamères ciblant les macrophages associés aux tumeurs en utilisant SELEX.
(ii) Développement et caractérisation physico-chimique des Apts-NPs encapsulant le SiRNA.
(iii) Evaluation des NPs in vitro et in vivo.

Pour ce projet, nous recherchons un.e candidat.e titulaire d'un diplôme de pharmacie, d'une école d'ingénieurs ou d'un Master2, ou équivalent en sciences pharmaceutiques, biotechnologie ou biochimie souhaitant évoluer vers l'interface chimie/biologie.

Contexte de travail

L'Institut Galien Paris-Saclay est un institut de recherche pluridisciplinaire spécialisé dans les nanotechnologies biomédicales. L'institut est considéré comme un acteur clé dans le domaine de la nanomédecine en France et en Europe avec le dépôt de 15 brevets et la création de 3 start-ups au cours des 5 dernières années. L'étudiant.e bénéficiera du support technique d'un personnel dédié et d'équipements allant de la synthèse chimique, l'analyse physico-chimique, la radioactivité, la culture cellulaire à l'expérimentation animale. Dans le cadre de notre engagement en faveur de la diversité, nous accueillons et intégrons les personnes handicapées.

Contraintes et risques

Travaux en biochimie, nanoscience, biologie in vitro et in vivo avec les contraintes habituelles à ces cadres de travail (travail sous sorbonne ventilée, équipements de protection individuels,...).

On en parle sur Twitter !