En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant (H/F) en sociologie

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8209-DOMMAR-001
Lieu de travail : PARIS 06
Date de publication : mardi 19 mai 2020
Nom du responsable scientifique : Dominique Marchetti
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

(Co-)Production de l'information en temps de conflits (fixeurs, ONG, journalistes)
En dépit de leur importance stratégique dans les conflits armés, les espaces médiatiques nationaux et transnationaux suscitent rarement l'intérêt des chercheurs en sciences sociales, si ce n'est au travers d'études de contenus. C'est pourquoi, ce projet propose de développer une recherche sur les transformations contemporaines du travail journalistique en temps de guerre. Plus précisément, il s'agit de comprendre les logiques de (co)-production de l'information entre les acteurs du développement, les militaires, les journalistes des grands médias internationaux et les supports locaux, notamment à travers les figures émergentes des « fixeurs » et des « personnels humanitaires », qui jouent le rôle de « passeurs » entre ces mondes professionnels. L'enquête de terrain multi-située se focalisera principalement sur ces deux types de coproducteurs, souvent invisibles, de l'information en relation avec les journalistes étrangers.
En effet, les restrictions budgétaires prises dans les médias ainsi qu'un accès extrêmement difficile et risqué aux territoires, ont renforcé cette forme de collaboration. La délocalisation des lieux de production des envoyés spéciaux, des correspondants, des membres des bureaux des principaux « grossistes » de l'information (agences de presse, médias audiovisuels transnationaux, etc.) dans les pays limitrophes des conflits couverts est révélateur de ce basculement. C'est pourquoi, il s'agit de « localiser » l'enquête dans ces zones où se concentrent acteurs de l'humanitaire, militaires, médias internationaux et locaux. Cette étude s'y intéressera à travers deux des principales « bases arrière » de la production de l'information sur le conflit syrien depuis 2011, Beyrouth au Liban et Amman en Jordanie

Contexte de travail

Le.a doctorant.e sera rattaché.e à la formation doctorale « Sociologie » de l'EHESS et sera dirigé.e par Dominique Marchetti à l'EHESS (Paris). Il ou elle sera doctorant.e à l'UMR 8209 (Centre européen de sociologie et de science politique) en France et accueilli.e par les antennes de l'UMIFRE 6 (l'Institut Français du Proche-Orient, IFPO) au cours de ses séjours de recherche en Jordanie et au Liban.

Informations complémentaires

Prérequis pour candidater
Obtention d'un M2 en science politique ou en sociologie.

Informations complémentaires
Documents à fournir :
- un CV
- Un projet de thèse (5 p. maximum)

On en parle sur Twitter !