En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Bourse doctorale pour l'étude de l'atmosphère de Mars à l'aide d'observations (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8190-FRAMON-004
Lieu de travail : GUYANCOURT
Date de publication : jeudi 14 mai 2020
Nom du responsable scientifique : Franck Montmessin
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 décembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L'orbite autour de Mars n'a jamais été autant peuplée de satellites d'observation, faisant de Mars le corps planétaire le plus observé du Système solaire en dehors de la Terre. L'ESA et la NASA sont les principaux acteurs de cette exploration, et le LATMOS, Unité Mixte de Recherche de la région versaillaise, est impliquée dans une majorité d'entre elles.

Le sujet proposé ici concerne la participation à l'analyse des données collectées par des missions en cours (ESA Mars Express & Trace Gas Orbiter, NASA MAVEN) et à venir (NASA Mars2020) pour la recherche sur la composition et le comportement de l'atmosphère martienne afin de mieux comprendre son climat et son histoire. L'étudiant s'insérera dans les équipes déployées sur ces missions au LATMOS et pour lesquelles un besoin d'analyse scientifique est requis. Typiquement, le laboratoire est engagé dans la production de relevés en composition atmosphérique depuis l'orbite martienne et bientôt depuis sa surface, incluant la recherche de gaz non encore détectés issus d'une activité géophysique potentielle (émissions depuis le sol) ou dont la détection fait l'objet d'une attention particulière (le méthane, l'eau et ses isotopes, le dioxyde de carbone...). Ce travail d'analyse s'insèrera dans les activités de modélisation numérique sur le climat martien conduite en parallèle et concernant plus particulièrement le cycle de l'eau martien.
Plusieurs instruments sont concernés par les mesures à analyser : SPICAM sur Mars Express, ACS sur ExoMars Trace Gas Orbiter, IUVS sur MAVEN et dès janvier 2021 SuperCAM sur Mars2020.

L'étudiant devra démontrer des aptitudes en spectroscopie (ultraviolet et/ou infrarouge) et posséder une base en transfert radiatif appliqué aux atmosphères planétaires. Bien qu'un certain nombre d'outils ont déjà été développés et pourront être employés directement par l'étudiant, des améliorations voir des développements nouveaux devront être mis en oeuvre, notamment pour l'analyse de données collectées à la surface de Mars avec Mars2020.

Contexte de travail

Le Laboratoire Atmosphères, Milieux, Observations Spatiales (LATMOS) est une unité mixte de recherche spécialisée dans l'étude des processus physico-chimiques fondamentaux régissant les atmosphères terrestre et planétaires et leurs interfaces avec la surface, l'océan, et le milieu interplanétaire.
A cette fin, le Laboratoire a développé une forte compétence instrumentale, construit des instruments innovants déployés depuis le sol et parfois mis en orbite ou partant à la rencontre d'autres corps du système solaire. Des modèles numériques d'atmosphère sont également développés et utilisés pour interpréter les diverses observations.

Contraintes et risques

N/A

On en parle sur Twitter !