En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse doctorale en Eco-Evo-Devo sur les poissons clowns (F/H) (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 5 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7232-DIDPEU-017
Lieu de travail : BANYULS SUR MER
Date de publication : mardi 14 juin 2022
Nom du responsable scientifique : Laurence BESSEAU
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Ce projet de thèse vise à mieux comprendre le recrutement des juvéniles de poissons coralliens dans leur habitat final et utilisera le poisson clown comme système modèle. Le doctorant mènera des approches écologiques sur le terrain, couplées à des analyses en laboratoire pour caractériser comment l'environnement influence le statut physiologique et neuroendocrinien des juvéniles et leur qualité dans leur habitat naturel.
Dans cet objectif, nous exploiterons des situations naturelles à Okinawa (Japon) et en Polynésie française où les poissons clowns juvéniles se trouvent dans différents contextes écologiques, et nous observerons comment ils s'adaptent à ces contextes. Nous utiliserons également des mésocosmes pour reproduire les milieux observés dans la nature et caractériser davantage les mécanismes en jeu. En plus d'analyser le recrutement larvaire (étape fondamentale qui permet le renouvellement des populations de poissons récifaux), ce travail permettra de mieux comprendre les bases de l'adaptation locale, phénomène particulièrement important dans le contexte du réchauffement climatique.

Contexte de travail

La thèse se déroulera principalement dans l'équipe Eco-Evo-Devo de l'UMR BIOM (Biologie Intégrative des Organismes Marins) à l'Observatoire Océanologique de Banyuls sur mer, disposant de toutes les infrastructures et plateformes techniques nécessaires à ce travail. Les observations de terrain et échantillonnages de juvéniles de poissons clowns se feront lors de missions dédiées en Polynésie française et à Okinawa (Japon) dans les équipes respectivement de l'UMR CRIOBE (Dr D. Lecchini -Centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l'Environnement) et du groupe MEEDU (Dr V. Laudet - Marine Eco-Evo-Devo Unit) à l'OIST (Japon)

On en parle sur Twitter !