En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse (H/F) : Electrolytes organisés pour le stockage de l'énergie

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 19 juin 2024 00:00:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Thèse (H/F) : Electrolytes organisés pour le stockage de l'énergie
Référence : UMR5819-MANMAR-005
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : lundi 13 mai 2024
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : La rémunération est d'un minimum de 2135,00 € mensuel
Section(s) CN : Chimie de coordination, catalyse et procédés, interfaces

Description du sujet de thèse

Nous recherchons une personne dans le cadre d'un contrat doctoral financé par l'ANR (PEPR batteries) pour mener des recherches axées sur le développement (y compris la synthèse) et l'étude des propriétés (électrochimiques, structure, comportements spectroscopiques, etc.) de matériaux fonctionnels (notamment conducteurs électroniques/ioniques) à base de matière molle afin de les utiliser dans des batteries Li-Métal à l'état solide à la pointe de la technologie.

Le candidat doit être titulaire d'un master (ou équivalent) en (électro-)chimie, en science des matériaux ou dans une autre discipline pertinente traitant de la matière molle fonctionnelle. Une expérience préalable dans la synthèse (de polymères), l'électrochimie et/ou les corrélations structure multi-échelle (SAXS/WAXD)/propriétés (conductivité ionique ou électronique) des matériaux fonctionnels est particulièrement appréciée.
Ce projet est principalement expérimental et basé sur :
- l'utilisation de diverses techniques telles que les méthodes électrochimiques (spectroscopie d'impédance, voltampérométrie, mesures stationnaires et potentiométriques)
- SAXS/WAXS, spectroscopie RMN,
- RMN (diffusion), analyse thermique
- et des techniques de spectroscopie,
- et par le biais de collaborations externes, l'utilisation de méthodes de simulation et des grandes infrastructures de recherche (grands instruments tels que l'ESRF par exemple) sera également effectuée.

Contexte de travail

Le laboratoire SYMMES, unité mixte de recherche (UMR) N°5819 soutenue par le CNRS, le CEA et l'UGA (Univ. Grenoble Alpes), apporte son expertise transdisciplinaire internationalement reconnue (équipe STEP : (Electro)Chimie, physique, corrélations structure/propriétés multi-échelles à travers des caractérisations ex situ, in situ & operando X-ray & neutron) dans le développement de la recherche fondamentale et des technologies clés sur des thèmes liés aux enjeux sociétaux, tels que l'énergie zéro carbone (en particulier la génération, la conversion et le stockage de l'énergie en réponse à l'ODD N°7 de l'ONU : Batteries & (micro)supercapacités), les technologies de l'information et de la communication (TIC), la biotechnologie et la santé humaine.
L'environnement convivial du SyMMES offre un certain nombre de compétences théoriques et d'expertises expérimentales différentes et rassemble de nombreux jeunes chercheurs engagés.

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

Une capacité démontrée à effectuer un travail indépendant, à travailler au-delà des frontières de la chimie et de la physique des matières molles fonctionnelles, ainsi que d'excellentes compétences en matière de communication et de rédaction (en anglais) sont des critères tout aussi importants que les qualifications académiques. Le candidat retenu est réellement intéressé par le travail de laboratoire, n'a pas peur de relever de nouveaux défis, fait preuve de maturité personnelle et est fortement motivé et autonome.

Informations complémentaires

Le processus de recrutement par le SyMMES (UMR CNRS 5819) se déroule en 2 étapes.
1) Présélection (date limite de candidature le 31 mai 2024) : le candidat ou la candidate doit transmettre une lettre de motivation (1 page maximum) et un CV détaillé (avec les contacts d'une ou deux références), via le portail de recrutement.
Toutes les candidatures seront examinées et une sélection de candidat-e-s seront invité-e-s à un entretien au SyMMES (ou en ligne) par les encadrants scientifiques (Manuel Maréchal, Saïd Sadki).
2) Entretien par les encadrants scientifiques (mai-juin 2024, au SyMMES ou en ligne) : chaque candidat ou candidate disposera de 20 minutes pour présenter son parcours et sa motivation par rapport au projet, suivi de 40 minutes de discussion.