En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F : CDD Doctorant : Synthèse et caractérisations de matériaux à base d'aluminium pour un stockage solide de l'hydrogène

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 25 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5635-UMIDEM-003
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : mercredi 4 mai 2022
Nom du responsable scientifique : Umit B. DEMIRCI
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Dans le cadre du projet SOLHYD financé par le Plan de Relance Hydrogène, le.a doctorant.e aura pour mission d'étudier (synthèse et caractérisations) de nouveaux matériaux à base d'aluminium et d'en explorer le potentiel pour un stockage solide de l'hydrogène. A côté de la formation par la recherche effectuée dans les laboratoires, le.a doctorant.e devra impérativement effectuer 100 h de formation complémentaire (parmi l'offre de formation proposée par l'Ecole Doctorale ED459).

Activités :
• Synthèses de matériaux à base d'aluminium et hydrogène, en milieu inerte
• Caractérisations moléculaires, structurales, thermiques, calorimétriques des matériaux synthétisés
• Etude de leurs stabilités chimique et thermique en utilisant les techniques ad hoc
• Etude des propriétés de déshydrogénation et des produits de déshydrogénation (solide, gazeux, et liquide le cas échéant)
• Etude de la réhydrogénation des produits de déshydrogénation

Compétences :
• Diplômé d'un master en chimie ou physicochimie des matériaux
• Synthèses de matériaux inorganiques en milieu inerte (boîte à gants, et rampe mixte vide-argon)
• Expérience comme utilisateur d'une ou plusieurs des techniques suivantes : RMN, DRX, ATG, IR, Raman, etc.
• Expérience, ou a minima, connaissance de la chimie des éléments de la colonne du bore et de l'aluminium
• Expérience dans les matériaux pour le stockage de l'hydrogène
• Qualités attendues : autonomie, rigueur, esprit d'équipe, organisation

Contexte de travail

L'Institut Européen des Membranes (ENSCM, UM, CNRS UMR5635), fondé en 1994 est un laboratoire de référence au niveau international dans le domaine des matériaux et procédés membranaires. Ses objectifs de recherche s'articulent autour d'une approche pluridisciplinaire et multi-échelle de :

l'élaboration et la caractérisation de nouveaux matériaux membranaires ;
leur mise en oeuvre au sein de procédés membranaires ayant notamment pour application le traitement des effluents, la séparation de gaz, les biotechnologies en lien avec les sciences des aliments et de la santé.
• Poste essentiellement localisé à Montpellier, à l'Institut Européen des Membranes (UM5635)
• Séjour(s) au Laboratoire de Réactivité et Chimie des Solides (UMR 7314), Amiens
• Codirection de thèse IEM-LRCS
• Rattaché à l'Ecole Doctorale 459 Sciences Chimiques Balard

Au plan local, l'IEM fait partie du Pôle Chimie Balard, avec l'ICGM (UMR 5253), l'IBMM (UMR 5247) et l'ICSM (UMR 5754). Pôle d'excellence soutenu par la région Occitanie et l'Etat, son objectif est de rapprocher la recherche, l'enseignement, et la valorisation. Ces 4 instituts sont également regroupés dans la Fédération de Recherche Chimie Balard (CNRS FR3105).

Contraintes et risques

Pas de contraintes particulières

On en parle sur Twitter !