En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant en en biotechnologie et ingénierie des protéines "Développement d'outils biotechnologiques de nature protéique par évolution dirigée" H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 31 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Doctorant en en biotechnologie et ingénierie des protéines "Développement d'outils biotechnologiques de nature protéique par évolution dirigée" H/F
Référence : UMR5297-MELDES0-217
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : BORDEAUX
Date de publication : mercredi 10 juillet 2024
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2135,00 € brut mensuel
Section(s) CN : Neurobiologie moléculaire et cellulaire, neurophysiologie

Description du sujet de thèse

Développement d'outils biotechnologiques de nature protéique par évolution dirigée et ingénierie des protéines dans le contexte de l'étude des mécanismes moléculaires de la transmission synaptique et de la mechanobiologie.
Conception des stratégies d'évolution dirigée principalement par phage display. Implementation des stratégies (création des banques, criblage, sélections…) pour la sélection de clones présentant les propriétés souhaitées. Mise en place des méthodes pour la validation des clones isolés par méthodes de biochimies, biophysique et d'imagerie. Ingénierie des outils protéiques par méthodes chimique ou génétique pour leur utilisation en environnement cellulaire. Validation des outils en modèle cellulaire par imagerie, protéomique, biochimie.
Encadrement et formation.
Connaissance générale de la chime et de la biologie, Notions de base en mathématiques, statistiques, physique. Les règles d’hygiène et de sécurité liées à la manipulation des produits toxiques, des produits contaminants et des organismes transgéniques (OGM), Le domaine scientifique de la structure, Maîtriser les techniques de biologie du domaine expérimental, Connaître les principes et utiliser des appareils spécifiques du domaine : incubateurs, spectrophotomètre, thermocycleurs, laveurs de plaque, microscopes, HPLC, SPR, ITC…., Utiliser l’outil informatique d’enregistrement des données et de pilotage d’appareils, Communiquer et gérer les relations avec les interlocuteurs internes ou externes, Rédiger des procédures techniques. Veille méthodologique et technologique. Développement et optimisation de méthodes et de protocoles.

Contexte de travail

Créé en 2011, l'IINS rassemble 180 scientifiques de différentes nationalités et de différents horizons (chimie, biologie structurale, biologie moléculaire et cellulaire, biophysique, médecine clinique, imagerie avancée, neurobiologie) pour comprendre le fonctionnement du cerveau dans les états sains et pathologiques. L'IINS mène des recherches multidisciplinaires à la pointe de la biologie des synapses et de la physiologie des systèmes neuronaux, en mettant l'accent sur le développement de nouvelles technologies et de nouveaux outils.

Contraintes et risques

Possibilité de travail en horaires décalés