En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F CDD Doctorant/Contrat doctoral

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5235-KARKIS-002
Lieu de travail : MONTPELLIER
Date de publication : mercredi 29 juillet 2020
Nom du responsable scientifique : Karima KISSA & Andrea PARMEGGIANI
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 2 novembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Ce projet s'inscrit dans la continuité la caractérisation biophysique et sa modélisation de l'émergence des cellules souches sanguines chez l'embryon de zebrafish.
Le financement d'une thèse doctorale de 36 mois a été accordée par le CNRS dans le cadre de son programme Prime 80 est disponible à partir du 1 novembre 2020 à l'Université de Montpellier, France.

L'embryon de poisson zèbre, grâce à sa transparence et au développement récent d'outils moléculaires et de lignées de reporters fluorescents transgéniques, est un modèle in vivo pertinent pour étudier les différentes étapes menant à l'hématopoïèse définitive. L'imagerie d'embryons de poisson zèbre vivants au cours des premiers jours de développement a montré que les précurseurs multipotents (HSC) émergeaient directement du plancher de l'aorte grâce à un processus stéréotypé qui implique une forte flexion précédant la sortie de cellules endothéliales uniques de la paroi ventrale aortique et leur transformation concomitante en cellules hématopoïétiques. Nous avons nommé ce processus la transition hématopoïétique endothéliale (EHT, Kissa & Herbomel, Nature 2010 ; Poullet at al, CMLS 2019).
L'objectif du projet est d'élucider les événements moléculaires et biomécaniques conduisant à l'émergence de cellules souches hématopoïétiques dans l'embryon de poisson zèbre. Des études antérieures suggéraient que la contrainte de cisaillement résultant de la pression artérielle était importante pour l'émergence du CSH. Ce projet se concentrera sur les relations potentielles entre l'écoulement pulsatile, la déformation mécanique de l'aorte et le processus EHT comme conséquence de la constriction de l'aorte. Le projet sera réalisé en collaboration entre les équipes de Karima Kissa (Emergence of hematopoietic souche cells and cancer, UMR5235), Andrea Parmeggiani (Biological Physics and Systems Biology, UMR 5235 and Complex Systems & Nonlinear Phenomena, UMR5221) et Sergei ROCHAL (South Federal University of Rostov on Don, Russia). L'objectif du projet sera de concevoir et étudier des modèles mathématiques du processus EHT en corrélation avec les données expérimentales.
Les laboratoires UMR5235 et UMR5221 sont des environnements très stimulants pour travailler dans les domaines de la biologie et de la biophysique.
Nous recherchons un(e) candidat(e) très motivé possédant une formation en physique et biophysique théoriques, et en biomécanique avec des connaissances de biologie cellulaire. L'autonomie, l'organisation et la communication sont des aptitudes essentielles pour travailler avec nos équipes de recherche.

Contexte de travail

Le(a) candidat(e) retenu(e) devra s'inscrire à l'Université de Montpellier.
Le(a) candidat(e) retenu(e) effectuera ses recherches sous la supervision des Docteurs Karima KISSA (LPHI-UMR5235) et Andrea PARMEGGIANI (L2C- UMR5221) à Montpellier et Sergei ROCHAL (South Federal University of Rostov on Don, Russia). Les co-encadrants effectueront des réunions régulières avec le(a) doctorant(e) afin d'assurer le suivi des recherches et de sa formation. De plus, un Comité de Suivi Individuel (CSI) sera composé par les Experts Scientifiques afin de suivre la progression des travaux de doctorant(e) et l'avancement de la thèse.

Contraintes et risques

Des déplacements en France et à l'étranger sont probables.

On en parle sur Twitter !