En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR3266-VIRLEF-019 - H/F Ingénieur(e) en Electronique analogique et en électronique numérique spécialiste en instrumentation accélérateur

H/F Ingénieur(e) en Electronique analogique et en électronique numérique spécialiste en instrumentation accélérateur


Date Limite Candidature : mardi 17 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR3266-VIRLEF-019
Lieu de travail : CAEN
Date de publication : mardi 6 juillet 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2 461 € et 2 642 € brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Poursuivre la mise au point des diagnostics principaux permettant de régler le LINAC de SPIRAL2, en particulier les Beam Position Monitors, répondre au besoin de profileurs hautes intensités dans la Ligne Moyenne Energie de SPIRAL2, et déterminer (en général) des seuils pertinents pour répondre à la problématique des pertes faisceau, en lien très étroit avec la dynamique faisceau.

Activités

Sur les diagnostics « Beam Position Monitors » du LINAC de SPIRAL2 :
• Etablir les paramètres principaux permettant le réglage des cavités du linac avec les diagnostics BPM et s'approprier la procédure de réglage
• Modéliser le comportement des BPM avec le faisceau, cela comprend à la fois la modélisation du faisceau et celle des BPM
• Comparer ces simulations avec les mesures effectuées dans le but de comprendre et de résoudre la problématique du réglage des cavités du LINAC
• Gérer les modifications des systèmes électroniques BPM (y compris la programmation VHDL et le driver en C) demandées au laboratoire BARC puis intégrer ces évolutions sur SPIRAL2 avec le contrôle commande.
• Concevoir les systèmes de surveillance de position et d'ellipticité en lien avec le Système de Protection Machine (SPM), y compris la gestion des seuils et l'évaluation de la dynamique de fonctionnement
• Spécifier et réaliser un outil de visualisation des courbes Post Mortem
• Concevoir le système de mesures de longueurs de paquets à partir des BPM

Sur les profileurs LME
• Analyser la situation actuelle, mettre à jour la spécification vis-à-vis des tenues à de hautes intensités
• Rechercher des solutions techniques utilisées sur des accélérateurs comparables
• Concevoir une solution adaptée à SPIRAL2 en terme de délais, de couts et de risques techniques.
• Piloter la mise au point et la réalisation en interne ou avec un partenaire industriel.
Sur le SPM (Système de Protection Machine) de l'accélérateur SPIRAL2
• Analyser la situation actuelle concernant les seuils de surveillance et les déclenchements sur pertes faisceau associés
• Etudier des cas majorants de pertes faisceau à l'aide du logiciel de simulation TraceWin, pour différents types de faisceaux
• Spécifier les calculs de montée en température des équipements et des temps de réponse associés en fonction des faisceaux dimensionnant pour adapter le temps de coupure du SPM à ces résultats
• Participation à la définition des seuils de surveillance
• Fiabiliser les systèmes de surveillance.

Compétences

• Connaissances approfondies en électronique analogique et en électronique numérique. Domaines d'application : HF, traitement du signal, FPGA et microcontrôleur.
• Connaissance générale en programmation, langage C et/ou VHDL.
• Connaitre la physique des accélérateurs, et idéalement la conception d'instrumentation pour ce domaine de la physique.
• Comprendre et utiliser les logiciels de simulation en dynamique faisceau (Trace Win).
• Conduire un petit projet de développement
• Savoir travailler en équipe
• Communiquer ses résultats
• Appliquer les méthodes d'assurance qualité du laboratoire
• Savoir dialoguer à l'écrit et l'oral en Anglais (échanges avec le laboratoire BARC, participation à des conférences thématiques sur l'instrumentation des accélérateurs)

Contexte de travail

Le « Grand Accélérateur d'Ions Lourds » est aujourd'hui l'un des quatre plus grands laboratoires de recherche au monde dédié à la recherche utilisant des faisceaux d'ions. Les champs de recherche portent sur des applications allant de la radiothérapie, à la physique de l'atome et de son noyau, et de la matière condensée à l'astrophysique. Dans le domaine de la physique nucléaire, GANIL a permis de réaliser de nombreuses découvertes sur la structure des noyaux atomiques, concernant leurs propriétés thermiques et mécaniques et concernant les noyaux dits « exotiques » que l'on ne trouve pas à l'état naturel sur Terre.
Le GANIL (environ 280 personnes) est situé en France, dans la ville de Caen, en Basse-Normandie. Il est géré conjointement, au sein d'un Groupe d'Intérêt Economique (GIE) par le Commissariat à l'Energie Atomique (CEA/DRF) et par le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS/IN2P3). En tant que laboratoire hôte national, GANIL est au service de la communauté scientifique nationale, européenne et internationale.

Le Groupe Équipement Faisceau, au sein de la division Opération et développements regroupe entre autres l'activité électronique machine dont les besoins en termes de développements et de maintenance en électronique ont très fortement progressé. Un poste permanent est inscrit au plan emploi 2022 du laboratoire pour répondre aux besoins sur les cyclotrons, SPIRAL2 et nouveaux projets S3, DESIR, et NewGain.
Le poste demandé dans cette offre se rattache plus particulièrement à un besoin temporaire d'approfondissement et de mise au point de plusieurs équipements de SPIRAL2, en lien fort avec la dynamique faisceau et le réglage des cavités. Il permettrait d'accélérer la compréhension fine des BPM, de suivre les améliorations proposées et de sélectionner une solution pour les problèmes actuels des profileurs à haute intensité. Il apportera également un renfort sur la thématique SPM, pour les aspects liés à la faisceaulogie.
Il s'agit d'un profil d'ingénieur(e) de bon niveau, qui doit avoir une double compétence instrumentation et physique des accélérateurs. La demande est faite en concertation avec le Groupe de Physique des Accélérateurs, qui devra l'initier aux réglages du LINAC.

On en parle sur Twitter !