En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR2940-ELOBER-097 - Chercheur en conception et test d'aimants REBCO haute performance et de leur système de protection (H/F)

Chercheur en conception et test d'aimants REBCO haute performance et de leur système de protection (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 1 mars 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Chercheur en conception et test d'aimants REBCO haute performance et de leur système de protection (H/F)
Référence : UPR2940-ELOBER-097
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : vendredi 9 février 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Salaire mensuel brut entre 2905,76 € et 4081,77 €
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Micro et nanotechnologies, micro et nanosystèmes, photonique, électronique, électromagnétisme, énergie électrique

Missions

Les demandes d’aimants à champ toujours plus intenses sont fortes car l’induction magnétique se révèle être un outil incontournable, notamment pour la compréhension de la matière. Les propriétés exceptionnelles des matériaux haute température critique (hTc) ouvrent la voie pour des aimants champ magnétiques plus intense mais malgré tout « durables » puisque à très faible consommation électrique. La mise en œuvre des matériaux supraconducteurs hTc soulèvent plusieurs défis scientifiques et techniques, en particulier pour la réalisation d’aimants. La mission pour ce CDD sera dans un premier temps de participer au développement des briques technologiques de base de ces aimants, c’est-à-dire des éléments de bobinage modulaires, afin de les valider en conditions opérationnelles. L'analyse des résultats permettra de nourrir dans un deuxième temps la conception d’un aimant à champ intense de grand volume et ambitieux en termes de performances, répondants aux besoins formulés par la DGA dans le cadre du projet Archymed. Le CDD contribuera ainsi à la finalisation de la conception, la réalisation et les tests préliminaires des éléments de l'aimant Archymed.

Activités

- Définition des objectifs pour les bobinages prototypes et de leurs caractéristiques
- conduite des tests de ces bobinage et analyse des résultats (sous forme de rapports), présentation des conclusions en réunion de suivi de projet Archymed avec les partenaires
- participation à la définition des caractéristiques d'une bobineuse adaptée au projet, et mise au point de celle-ci
- participation à la conception de l'aimant final Archymed, notamment les bobinages élémentaires (galettes), et de son système de protection
- test et validation de ces bobinages par rapport aux objectifs du projet.

Compétences

- Expérience de niveau ingénieur ou doctorat en supraconductivité appliquée
- bonne maîtrise des outils de modélisation numériques éléments finis
- expérience dans l'instrumentation, notamment dans des environnements cryogéniques et/ou fort champ.

Contexte de travail

Ce travail aura lieu à l'Institut Néel, CNRS, Grenoble. Cette Unité Propre de Recherche du CNRS (UPR2940) emploient environ 450 personnes, dont 175 chercheurs ou enseignants-chercheurs, 130 ingénieurs et techniciens et 145 non permanents.
Les activités couvrent :
- le magnétisme et l’électronique de spin
- la photonique, la plasmonique et l’optique non-linéaire
- l’électronique quantique, moléculaire et à large bande interdite
- les systèmes corrélés, les fluides quantiques et la supraconductivité
- les matériaux : élaboration, structure et fonction
- l’instrumentation.

L’équipe d’accueil de ce CDD est le groupe de recherche en supraconductivité appliquée, au sein de l'équipe MagSup (Magnétisme et Supraconductivité). Celle-ci fait partie du département de Matière Condensée et Basses Températures (MCBT) de l'Institut Néel. Le CDD se déroulera sous la supervision de Pascal Tixador, en collaboration avec Arnaud Badel ainsi que Julien Vialle (pôle cryogénie).

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.