En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9198-PETMER-003 - Post-doctorant (H/F): Etude du rôle des effecteurs T3SS dans l'activation de la nodulation lors de la symbiose des rhizobia avec des légumineuses

Post-doctorant (H/F): Etude du rôle des effecteurs T3SS dans l'activation de la nodulation lors de la symbiose des rhizobia avec des légumineuses

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 22 septembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9198-PETMER-003
Lieu de travail : GIF SUR YVETTE
Date de publication : mercredi 1 septembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2728 et 3881 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le post-doctorant participera au projet « ET-Nod » qui étudie le rôle des effecteurs du système de sécrétion de type III dans l'interaction symbiotique Bradyrhizobium /légumineuses. Le projet se concentre spécifiquement sur une nouvelle classe d'effecteurs, récemment mis en évidence, capables de déclencher le programme symbiotique de l'hôte (ET-Nods ou effecteurs déclenchant la nodulation). Le chercheur embauché participera à la mutagénèse des souches de Bradyrhizobium et à leur caractérisation phénotypique lors de la symbiose ainsi qu'à la caractérisation fonctionnelle des ET-Nods déjà identifiés. ET-Nod est un projet collaboratif avec des équipes du LSTM à Montpellier (Dr. Eric Giraud) et du LIPM à Castanet-Tolosan, Toulouse (Dr. Laurent Deslandes).

Activités

Les principales activités seront : mutagenèse bactérien, culture de plantes et caractérisation des phénotypes symbiotiques, microscopie, analyse d'interactions protéine-protéine. Le post-doctorant présentera régulièrement l'avancée de ses résultats par des présentations orales et des rapports écrits aux membres de l'équipe d'accueil et aux partenaires du projet ET-Nod.

Compétences

Le candidat sélectionné aura un doctorat en microbiologie, génétique bactérienne ou biologie moléculaire ou domaines associés. Elle/il aura une solide connaissance de la recherche sur les interactions plantes-bactéries (symbiose et/ou pathogénèse). Des expériences antérieures en mutagénèse bactérienne, le double hybride en levure, co-immunoprécipitation de protéines, microscopie à fluorescence et confocale, et génération de plantes transgéniques seront utiles pour ce projet. Le candidat échangera fréquemment avec les partenaires de ce projet et fera des rapports orales et écrits. De bonnes compétences en communication sont requises.

Contexte de travail

L'équipe d'accueil, équipe Interactions Plantes-Bactéries, fait partie du Département de Microbiologie de l'Institut de biologie intégrative de la cellule (I2BC), Institut de recherche dédié à la recherche fondamentale sur la biologie de la cellule. L'institut est situé sur le campus CNRS de Gif-sur-Yvette en banlieue sud de Paris au sein de l'Université de Paris-Saclay.
L'équipe d'accueil est composée de 5 chercheurs, 5 thésards et 5 techniciens. Ses thèmes de recherches sont en lien avec des interactions symbiotiques ou pathogènes de bactérie avec des plantes ou des insectes.
Le projet dans lequel le post-doctorant sera intégré est un projet ANR collaboratif avec des équipes du LSTM à Montpellier (Dr. Eric Giraud) et du LIPM à Castanet-Tolosan, Toulouse (Dr. Laurent Deslandes).

On en parle sur Twitter !