En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9198-GUYTRA-003 - CDD Post-Doctorant en microbiologie cellulaire (H/F)

CDD Post-Doctorant en microbiologie cellulaire (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : lundi 24 juin 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : CDD Post-Doctorant en microbiologie cellulaire (H/F)
Référence : UMR9198-GUYTRA-003
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : GIF SUR YVETTE
Date de publication : mardi 26 mars 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 mai 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2992€ et 4204€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Biologie moléculaire et structurale, biochimie

Missions

Le post-doc animera un projet visant à caractériser les interactions entre protéines effectrices de la bactérie Shigella et les protéines de la cellule-hôte associées à la vacuole de phagocytose.
La personne recrutée travaillera sur des modèles in vitro de cultures de cellules épithéliales infectées par des bactéries, extraits bactériens ou composés purifiés. Les complexes stabilisés par pontage chimique seront analysés par spectrométrie de masse.
Le post-doc analysera les effets liés à ces interactions sur la réplication intracellulaire des bactéries par microscopie à fluorescence.

Activités

Le/la post doc aura les activités suivantes :

• Étudier des interactions bactérie pathogène-cellule hôte dans des modèles de cultures cellulaires.
• Conduire, en adaptant les conditions expérimentales, un ensemble de techniques (électrophorèse, techniques immunologiques, histologiques, clonage, purification de protéines recombinantes, culture cellulaire, manipulation de bactéries pathogènes de classe 2 (Shigella), microscopie à fluorescence)
• Exploiter et présentation des résultats des analyses
• Rédaction des rapports d'expériences ou d'études
• Générer et organiser les moyens techniques dans le cadre du projet
• Encadrer en interne et en externe, aux principes et à la mise en œuvre des techniques associées au projet
• Assurer le suivi et la transmission des résultats.
• Assurer une veille scientifique et technologique dans le domaine associé au projet
• Participer à la diffusion et à la valorisation des résultats sous forme de présentations orales et de publications

Compétences

Connaissances
• Microbiologie, Biochimie, Biologie Cellulaire
• Réglementation en matière d'hygiène et de sécurité
• Cadre légal et déontologique
• Langue anglaise : B1 à B2 (cadre européen commun de référence pour les langues)

Compétences opérationnelles
• Techniques de purification de protéines (chromatographie d'affinité échangeuse d'ions)
• Techniques de biologie cellulaire (culture cellulaire, transfection)
• Connaissance du milieu de la recherche et de l'anglais scientifique
• Capacité à interagir avec des étudiants et chercheurs

Savoir-faire
• Techniques de culture cellulaire
• Marquages par immunofluorescence
• Maitrise de techniques de manipulations de protéines
• Aptitudes

Savoir être
• Faire preuve de rigueur
• Avoir le sens de l'organisation
• Savoir travailler en équipe
• Savoir s'adapter

Contexte de travail

Le thème principal de recherche du laboratoire I2BC concerne la caractérisation du fonctionnement intégré de la cellule et en particulier la compréhension des processus qui, au niveau moléculaire, régissent l'organisation et la physiologie globale de la cellule.
Les chercheurs mènent leurs travaux sur différents organismes (des virus aux cellules humaines) ou sur des complexes reconstitués in vitro, à différentes échelles et dans diverses conditions physiologiques.
Le département de Biologie Cellulaire au sein de l’I2BC inclue huit équipes qui étudient les acteurs et mécanismes moléculaires qui régissent la biogenèse, l'organisation et le maintien des structures et compartiments spécialisés de la cellule, le trafic intracellulaire et les échanges entre compartiments, le cytosquelette d’actine dans des conditions physiologiques et pathologiques.
L’équipe CaSMI (Calcium signaling et Microbial Infections) associée au département de Biologie Cellulaire étudie les interactions entre bactéries pathogènes et cellule-hôte conduisant au franchissement de la barrière intestinale dans le cas de la bactérie entéroinvasive Shigella et à la barrière hématoencéphalique par le pneumocoque.

Contraintes et risques

• Expériences en environnement L2
• Travaux collaboratifs impliquant des réunions communes et déplacements entre l’I2BC à Gif-sur-Yvette, 91190 et l’Institut Pasteur Paris