En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9198-GUILEN-004 - CDD 2 ans assistant-ingénieur en biochimie/biologie moléculaire (H/F)

CDD 2 ans assistant-ingénieur en biochimie/biologie moléculaire (H/F)


Date Limite Candidature : lundi 23 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR9198-GUILEN-004
Lieu de travail : SACLAY
Date de publication : lundi 2 mai 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2005 et 2141 euros bruts selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+2
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le « Laboratoire des Protéines et des Systèmes Membranaires (LPSM)», de l'Institut de Biologie Intégrative de la Cellule (I2BC), s'intéresse aux mécanismes moléculaires qui sous-tendent le transport de molécules ou d'ions à travers les membranes cellulaires, par des approches biochimiques, biophysiques et de dynamique moléculaire.
Le LPSM recrute un assistant-ingénieur (AI) pour une durée de 2 ans dans le cadre d'un contrat ANR. Le projet concerne l'étude biochimique du transport d'ions métalliques par un transporteur de la plante modèle Arabidopsis thaliana.

Activités

Le Fer (Fe) est un ion nécessaire pour des processus cellulaires tels la respiration et la photosynthèse. Par conséquent, les plantes expriment un transporteur membranaire, IRT1, permettant l'import de cet ion peu abondant à partir du milieu extérieur. IRT1 ne transporte par seulement le Fe, mais également des ions toxiques tels le Cadmium ou le Cobalt. L'accumulation de ces ions toxiques dans les plantes, et donc dans la chaîne alimentaire, représente un problème sanitaire majeur. L'objectif de ce projet consiste à étudier le mécanisme moléculaire par lequel IRT1 transporte les métaux, à l'aide d'approches de biochimie, biophysique et biologie moléculaire.
L'AI recruté sera en charge de l'expression et la purification du transporteur IRT1 (précédemment mises au point au laboratoire), de la reconstitution d'IRT1 en protéoliposomes, et de l'étude du transport de métaux catalysé par IRT1. Par ailleurs, l'AI sera également impliqué dans la préparation de grandes quantités de la protéine IRT1 purifiée en vue de sa caractérisation structurale par l'un des laboratoires partenaires de ce projet. Plus spécifiquement, les activités de l'AI seront de :
- produire une protéine membranaire par expression hétérologue dans la levure S. cerevisiae.
- purifier la protéine membranaire ainsi produite.
- réaliser la caractérisation biochimique de la protéine purifiée (électrophorèse, western-blot, dosage de protéines).
- mettre au point et rédiger les protocoles expérimentaux.
- analyser, mettre en forme et présenter les résultats et rédiger un compte rendu détaillé de chaque expérience.

Compétences

Les candidats doivent avoir des connaissances solides en biochimie des protéines (expression, purification), idéalement avec une expérience dans la manipulation des protéines membranaires. Une expérience des méthodes de caractérisation des protéines serait un atout. Les candidats doivent également montrer de bonnes capacités de communication écrite et orale ainsi que la capacité de travailler en équipe.

Contexte de travail

Le LPSM, situé sur le site du CEA Paris-Saclay, fait partie de l'I2BC est une très grande unité mixte de recherche CNRS, CEA et Université Paris Saclay créée depuis le 1er janvier 2015. Localisée sur les sites de Gif, d'Orsay et de Saclay, l'unité a un effectif moyen d'environ 650 personnes réparties entre 5 départements scientifiques, 61 équipes de recherches, 15 plateformes technologiques de haut niveau (https://www.i2bc.paris-saclay.fr/). L'I2BC se situe à 25 km au sud-ouest de Paris, à proximité de parcs naturels et avec un accès direct au centre de Paris par les transports en commun. Dans le cadre de ce projet, l'AI recruté sera sous la responsabilité d'un enseignant-chercheur statutaire et travaillera étroitement avec un ingénieur de recherche de l'équipe.

Contraintes et risques

Pas de contraintes et risques spécifiques identifiés.

On en parle sur Twitter !