En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9198-FREBOC-001 - Ingénieur en techniques biologiques H/F

Ingénieur en techniques biologiques H/F


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9198-FREBOC-001
Lieu de travail : GIF SUR YVETTE
Date de publication : lundi 17 février 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 30 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Salaire brut mensuel entre 2139€ et 2500€ selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Choisir, adapter et mettre en œuvre les techniques de biologie dans le cadre des projets scientifiques d'un groupe de recherche

Activités

Développer et/ou appliquer des méthodes d'acquisition et d'analyse à haute résolution de l'organisation intracellulaire du chromosome bactérien à l'échelle de la population (organisation des chromosomes par 3C-seq et Hi-SC2, interactions protéine-ADN par ChIP) et de cellules uniques (observation par microscopie de fluorescence de cellules en prolifération).

Compétences

Connaissances
• Biologie moléculaire et génétique: méthodologie appliquée
• Informatique appliquée
• Maitrise de la langue anglaise
Savoir faire
• Bactériologie : cultures et transformation génétique
• Analyses génomiques et post-génomiques (méthode 3C, ChIP-seq, transcriptomique)
• Microscopie à fluorescence
• Analyse d'image et traitement de données de séquençage massif
Savoir-être
• Rigueur
• Adaptation aux nouvelles techniques,
• Interaction positive avec les membres des équipes, des plateformes et le personnel de l'unité en général

Contexte de travail

CDD de 30 mois financé dans le cadre d'un projet ANR réalisé en collaboration avec deux autres équipes situées à Montpellier et à Lausanne.

Le thème de recherche développé dans notre équipe concerne la structuration du chromosome chez le colibacille et chez les bactéries Pseudomonas. Il a pour objectif i) de révéler les principes d'organisation du chromosome, ii) de caractériser les mécanismes moléculaires impliqués, iii) d'analyser la coordination de la ségrégation du chromosome avec la progression du cycle cellulaire.

Les protéines condensines remplissent des fonctions majeures dans l'organisation et la ségrégation des chromosomes. Les génomes bactériens codent pour trois types de complexes apparentés aux condensines eucaryotes: le complexe Smc-ScpAB très conservé et deux complexes divergents, MukBEF et MksBEF. Les protéines SMC bactériennes ont une architecture globale similaire mais pourraient avoir des activités spécifiques en raison de différences structurales. Des expériences de « Capture de Conformation de Chromosomes » ont divulgué des effets apparemment différents des condensines Smc-ScpAB et MukBEF sur l'organisation du chromosome. En utilisant une approche combinant la génétique, la génomique et l'imagerie super-résolutive, le projet ANR vise à caractériser chez le pathogène opportuniste Pseudomonas aeruginosa, l'activité individuelle de chacune des deux condensines Smc-ScpAB et MksBEF, leur interférence potentielle et la coordination de leur activité avec les autres processus cellulaires.

Notre groupe de recherche, composé de quatre chercheurs CNRS, d'un ingénieur et d'un doctorant fait partie du Département « Biologie des Génomes » de l'Institut de Biologie Intégrative de la Cellule (I2BC). L'I2BC est une très grande unité mixte de recherche CNRS, CEA et Université Paris Sud créée depuis le 1er janvier 2015. L'équipe est localisée sur le campus CNRS de Gif-sur-Yvette. L'unité a un effectif moyen de près de 750 personnes réparties entre 5 départements scientifiques, 74 équipes de recherches, 14 plateformes technologiques de haut niveau et de services supports (Pilotage, RH, Finances, H&S, Logistique et Technique, Partenariats) et de services soutiens (Exploitation plateformes, Informatique et calcul scientifique, Laveries, Serres et animalerie).

lien web: https://www.i2bc.paris-saclay.fr/spip.php?article177

Contraintes et risques

La bactérie Pseudomonas aeruginosa est un pathogène opportunniste dont la manipulation s'effectue dans un laboratoire de type L2.

On en parle sur Twitter !