En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9012-MARLOU-004 - Chercheur Postdoctorant (H/F) en Physique des Particules – expérience ATLAS

Chercheur Postdoctorant (H/F) en Physique des Particules – expérience ATLAS

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9012-MARLOU-004
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : lundi 17 août 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2726 et 3145 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le postdoctorant sera membre du groupe ATLAS du pôle PHE de IJCLab. Il ou elle aura une implication importante sur les upgrades de l'électronique du calorimètre à argon liquide (LAr), et aura également la possibilité de contribuer aux analyses de physique de l'expérience ATLAS.
- en 2021, il ou elle participera à la mise en fonctionnement et à la calibration de l'électronique du LAr, dont le système de déclenchement de niveau 1 est mis à jour à l'occasion du LS2. Une présence importante au CERN sera probablement nécessaire sur cette période.
- en 2022, le postdoctorant devra s'impliquer sur l'upgrade de Phase 2 de l'électronique de lecture du LAr. Le groupe ATLAS d'IJCLab a des engagements importants sur l'électronique frontale, avec la R&D et la qualification des ASIC de préamplification, et la qualification des cartes frontales (FEB2). L'activité à IJCLab tournera donc autour soit de la qualification de la pré-production des préamplificateurs, soit des tests des prototypes de FEB2.
- une participation aux analyses de physique en parallèle de ces activités détecteur est envisagée, pourvu qu'elle s'intègre dans les domaines d'intérêt du groupe d'IJCLab : physique du Higgs, diffusion de bosons vecteurs (VBS), tests de précision du modèle standard.

Activités

- Développement de code pour la mise en route du système de déclenchement de niveau 1 du calorimètre LAr.
- Études détailles de données bas niveau du LAr, basées sur des calibrations
- Conception d'un banc test et réalisation de mesures d'électronique.
- Travail d'analyse de physique : optimisation, analyse des données, préparation d'articles de recherche en vue de publications
- Présentation du travail dans des réunions internes, mais aussi lors de conférences, ateliers ou séminaires.

Compétences

- Doctorat en physique des hautes énergies expérimentale, en analyse de données ou en travail sur des détecteurs, obtenu après septembre 2017.
- Compétences de chercheur, démontrées par des contributions importantes à des analyses de physique ou à des projets sur des détecteurs.
- Capacité à travailler en équipes internationales.
- Bonne connaissance de C++, python, et en particulier du logiciel ROOT.
- Aisance en anglais écrit et oral

Contexte de travail

- Travail avec des collègues dans un environnement international pour la mise en route du système de déclenchement de niveau 1 du calorimètre LAr.
- Travail en étroite collaboration avec des physiciens, ingénieurs et techniciens d'IJCLab et d'autres laboratoires impliqués sur le développement de l'électronique de Phase 2 du LAr.

Contraintes et risques

Une présence importante au CERN peut être requise pendant la première année.

On en parle sur Twitter !