En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9011-JEAGEN-002 - Prévenir du dysfonctionnement du diaphragme en unité de soins intensifs grâce à des biomarqueurs échographiques innovants (H/F)

Prévenir du dysfonctionnement du diaphragme en unité de soins intensifs grâce à des biomarqueurs échographiques innovants (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 4 février 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9011-JEAGEN-002
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : vendredi 24 décembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : La fourchette de rémunération est comprise entre 2536 et 2720 € Brut mensuel
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Ce projet de recherche ULTRADIAPH vise à développer une solution ultraportable s'appuyant sur les ultrasons ultrarapides (US) fournissant des biomarqueurs innovants de la fonction musculaire respiratoire et améliorant la fiabilité des biomarqueurs existants. Nous avons l'intention d'utiliser ce nouvel outil pour améliorer les connaissances concernant la structure et la fonction des muscles respiratoires au sein de l'unité de soins intensifs (USI) dans le but ultime d'améliorer la prise en charge de ces patients.

Activités

Trois objectifs différents seront abordés :
Objectif 1 : Développer un appareil à ultrasons ultraportable portable pour évaluer les muscles respiratoires au sein de l'unité de soins intensifs.
Objectif 2 : Développer des biomarqueurs innovants à base d'ultrasons pour l'évaluation de la structure et de la fonction des muscles respiratoires.
Objectif 3 : Améliorer l'évaluation des muscles respiratoires à l'aide d'ultrasons au sein de l'USI, en améliorant l'interaction patient-ventilateur.

Compétences

Le candidat retenu sera titulaire d'un doctorat et sera principalement en charge de construire et d'implémenter de nouvelles séquences US sur un appareil US ultraportable ultrarapide. Ces nouvelles séquences US devraient être mises en œuvre pour accélérer le taux d'acquisition et optimiser la sensibilité et l'efficacité de la configuration. Ensuite, la mise en œuvre de nouveaux algorithmes pour construire de nouvelles cartes de biomarqueurs devrait également être développée. Ce projet nécessite une bonne connaissance de la physique des US ainsi que quelques facilités de programmation (principalement Matlab mais quelques capacités C++ sont souhaitables). Des compétences en intelligence artificielle seraient grandement appréciées, ainsi que des compétences en biomécanique et biophysique. Plus précisément des connaissances en méthodes d'élastographie ou en méthodes Doppler seraient les bienvenues. Le candidat doit être capable d'interagir avec les radiologues, les physiciens, l'industrie et les ingénieurs : un goût prononcé pour la recherche interdisciplinaire est nécessaire.

Contexte de travail

Le projet sera développé en collaboration entre Biomaps, "l'institut de myologie" à Paris, "l'hôpital La Pitié Salpètreiere" à Paris et e-Scopis à Aix en provence. Le candidat devra se déplacer entre tous ces sites au cours du projet. Dans Biomaps, le candidat intégrera l'équipe "développements méthodologiques et instrumentaux" dirigée par Jean-Luc Gennisson, une équipe de 25 permanents et 20 étudiants.

Contraintes et risques

Pas de risques spécifiques

On en parle sur Twitter !