En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8539-FRALOT-002 - Post-Doctorat(H/F): Ondes internes dans l'atmosphère: diagnostiques, observations et parametrisations

Post-Doctorat(H/F): Ondes internes dans l'atmosphère: diagnostiques, observations et parametrisations

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 2 juillet 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8539-FRALOT-002
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : vendredi 11 juin 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Environ 2500Enets mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le Laboratoire de Météorologie Dynamique recherche un post-doctorant pour travailler sur la dynamique des ondes internes dans l'atmosphère. Ces ondes ont des échelles situées dans la zone « grise » des modèles de climat et de prévision du temps. Une problématique centrale est de déterminer dans quelle mesure elles sont bien simulées par les modèles dans quelle mesure elles doivent être paramétrées.
Le candidat utilisera les simulations à très haute résolution produites dans le cadre du projet DYAMOND et diagnostiquer les ondes internes dans celles ci. Il comparera les ondes dans les modèles aux observations faites par des ballons. Dans ce cadre, le candidat analysera si le modèle représente correctement les ondes de gravité, les ondes de montagnes et les ondes équatoriales au cours de campagnes (ballons stratosphériques Loon et Strateole II). Le candidat analysera aussi si les paramétrisations actuelles des ondes de gravité (Lott and Miller 1997, Lott and Guez 2013, de la Camara and Lott 2016) prédisent bien les ondes observées. Des adaptations des schémas pour améliorer leur réalisme seront faites en utilisant des méthodes d'intelligence artificielles. Il pourra s'agir d'émuler les schémas et de les optimiser en utilisant de l'apprentissage machine, ou d'améliorer leur réalisme en comparant aux données Loon mises à disposition au cours du projet « VESRI-datawave ». Dans ce contexte le candidat interagira activement avec les membre du consortium international mis en place dans le cadre de VESRI-datawave (USA, UK, Germany, France).

Activités

-Analyser les simulations à haute résolution faites dans le cadre de DYAMOND, évaluer des trajectoires de ballons dans ces simulations.
-Comparer les ondes de gravité prédites par des paramétrisations aux simulations explicites
-Emuler et callibrer les paramétrisations d'ondes de gravité en utilisant des techniques d'intelligence artificielle

Compétences

-Doctorat en Météorologie, océanographie , dans des disciplines connexes (dynamique des fluides, physique, climatologie), ou dans la science des données, l'apprentissage machine ou l'intelligence artificielle.

Contexte de travail

Le LMD est une unité mixte de recherche du CNRS, il est à la pointe de la recherche sur les processus dynamiques et physiques permettant l'étude de l'évolution et la prévision des phénomènes météorologiques et climatiques. En son sein, l'équipe DPAO se penche plus sur les aspects fondamentaux. Le projet s'inscrit dans un consortium international (USA, UK, Allemagne), dont l'objectid est de faire bénéficier aux paramétrisations d'ondes de gravité les techniques d'intelligence artificielle. Le post-doctorat se déroulera à l'Ecole Normale Supérieure.

Informations complémentaires

Financement par le projet VESRI-DATAWAVE, géré par l'Ecole Normale Supérieure

On en parle sur Twitter !