En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8210-MELFAL-001 - Céramologue, spécialiste du Proche-Orient ancien H/F

Céramologue, spécialiste du Proche-Orient ancien H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8210-MELFAL-001
Lieu de travail : AUBERVILLIERS
Date de publication : mercredi 29 juillet 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 728€ et 3 880€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La production céramique trouvée en Mésopotamie et datant du Bronze ancien au Bronze Moyen a été abondamment étudiée du point de vue typologique et morphologique, afin de définir des séquences chronologiques. En revanche, les aspects fonctionnels des récipients (jarres, bols, récipients…) en céramique ont été généralement négligé par la recherche. Le projet ANR/DFG MesopOil, qui étudie la chaîne opératoire de l'huile et des matières grasses en Mésopotamie, de la production jusqu'à la consommation, s'intéresse particulièrement à ces aspects fonctionnels.
La personne recrutée doit être spécialiste en céramologie. Sa mission consistera à identifier les formes des récipients pour huile dans les assemblages archéologiques du Bronze ancien au Bronze Moyen, en étudiant leur morphologie, leur métrologie et leurs contextes archéologiques. Elle travaillera en étroite collaboration avec les philologues qui traitent les données épigraphiques, afin de croiser les informations archéologiques et philologiques concernant la distribution, le stockage et la consommation d'huile.

Activités

- Une détermination systématique du volume des récipients identifiés sera effectuée en utilisant le programme libre de droits "Pot Utility" développé dans le cadre du projet ARCANE. Les données obtenues par ces analyses seront comparées aux données quantitatives des textes ainsi qu'aux termes techniques anciens décrivant les récipients utilisés pour le stockage, le transport et l'utilisation de l'huile.
- Une étude systématique des assemblages de céramiques publiés de la fin du début de l'Âge du Bronze et du milieu de l'Âge du Bronze, provenant notamment des sites clés de la région du moyen Euphrate (Mari), de la Haute Mésopotamie (Chagar Bazar), de la Mésopotamie centrale et méridionale (Sippar, Tello, Kiš et Ur) ainsi que de la vallée de la Diyala sera réalisée.
- En outre, les collections céramiques d'Ur et de Chagar Bazar conservées au British Museum, celles d'Uruk conservées au Musée d'Heidelberg ainsi que celles de Tello et de Kish conservées au musée du Louvre pourront être analysées. En particulier une analyse des résidus lipidiques pourra être menée avec Philipp Stockhammer du département d'archéogénétique de l'Université LMU de Munich.
- Les résultats seront publiés dans un article commun dans une revue scientifique de premier plan sur l'archéologie du Proche-Orient ancien.
- Les principaux résultats seront en outre intégrés dans la monographie finale du projet.

Compétences

- La personne recrutée doit posséder des compétences solides dans l'étude morphologique et stylistique de la céramique du Bronze ancien et du Bronze Moyen et avoir une bonne connaissance des publications sur ce sujet.
- Elle doit en outre avoir une expérience des fouilles archéologiques sur le terrain ainsi que du travail du matériel céramique dans les musées.
- Elle doit être capable de travailler régulièrement en équipe, être ouverte aux recherches interdisciplinaires, et faire preuve d'autonomie dans son travail.
- Une bonne maîtrise des nouvelles technologies dans le domaine de l'archéologie est également souhaitée.

Contexte de travail

La personne recrutée travaillera dans les structures de l'équipe de recherche ANHIMA (UMR 8210) au Campus Condorcet. Elle aura à sa disposition un bureau et du matériel informatique transportable (ordinateur portable).

L'UMR8210 – ANHIMA (CNRS, EPHE, EHESS, Paris 1, Université de Paris), une des plus importantes de la région francilienne dans le domaine des Sciences de l'Antiquité, est installée dans des locaux récemment réhabilités (2004) de l'Institut National d'Histoire de l'Art (INHA), Galerie Colbert, 2 rue Vivienne, 75002 Paris. Depuis 2019, le laboratoire dispose également de quelques locaux sur le Campus Condorcet à Aubervilliers. Elle regroupe plus de 70 enseignants-chercheurs et chercheurs permanents, une soixantaine de doctorants, ainsi qu'une dizaine d'agent de soutien à la recherche. Elle abrite une bibliothèque spécialisée très riche (près de 65 000 documents) et très fréquentée, pouvant accueillir 60 lecteurs.

Contraintes et risques

La personne recrutée sera amenée à se rendre dans des musées (Musée du Louvre, Musée d'Heidelberg, et éventuellement British Museum).
Elle participera aux réunions de travail des membres du projet, à Paris ou à Munich (deux fois dans l'année).

On en parle sur Twitter !