En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8129-VINGAU-019 - ingénieur d'étude e en linguistique (h/f)

ingénieur d'étude e en linguistique (h/f)


Date Limite Candidature : samedi 21 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR8129-VINGAU-019
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : samedi 30 avril 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 10 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2170à 2710 euros bruts
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

conception et développement d'outils TAL comportant une large part d'analyse sémantique et pragmatique

Activités

Le candidat sera chargé de (1) Contribuer à la mise en place de grand corpus issus de sources variées (2) Définir des catégories linguistiques originales et pertinentes pour détecter l'urgence à l'interface sémantique pragmatique (3) Développer un schéma et un manuel d'annotation (4) Contribuer aux publications de l'équipe.

Compétences

--> M2 en linguistique de corpus (et/ou TAL). Le doctorat est un plus, mais il n'est pas obligatoire.
--> Capacité démontrée de réflexion créative et de résolution de problèmes dans un contexte hautement interdisciplinaire.
--> Le candidat doit être de langue maternelle française et maîtriser l'anglais parfaitement (écrit et oral).

Contexte de travail

Twitter est devenu un outil incontournable pour générer des informations précieuses dans des situations de crise (crises écologiques, crises sanitaires, etc.), montrant que les moyens traditionnels de communication entre la population et les services de secours (par exemple, les appels téléphoniques) sont clairement sous-optimaux (Olteanu et al.,2015). L'une des principales caractéristiques des messages postés lors d'événements de crise est que les messages urgents et non urgents sont noyés dans un déluge de messages hors sujet ou personnels qui peuvent contenir des mots-clés liés à la crise. De nouveaux outils s'appuyant sur des techniques sophistiquées de sémantique et de pragmatique linguistiques sont donc nécessaires pour accéder rapidement aux informations utiles qui permettront aux unités d'urgence d'anticiper les actions, fournissant ainsi des informations exploitables qui aideront à déterminer des actions à mener

On en parle sur Twitter !